Formulaire de recherche

L’affaire de la FC Barcelona Escola entre les mains d’un juge

cover video - FCBEscola Casablanca entre 25 et 30 MDH d'investisment

© Copyright : Drle360

Posté le 16/08/2017 à 21h20 par Fayçal Ismaili (Mise à jour le 16/08/2017 à 21h22)

Kiosque360. La fermeture de la FC Barcelona Escola du Maroc sera décidée par un juge, selon son directeur. Pour lui, les ambitions de l’école au Maroc n’ont pas plu à tout le monde

Le directeur de la FC Barcelona Escola du Maroc, Gabriel Hicham Guedira, s’est exprimé dans les colonnes du quotidien arabophone Assabah daté du 17 août. Pour lui, la raison principale de cette fermeture c’est la guerre non déclarée dont le club a été victime au Maroc.
Gabriel Hicham Guedira explique aussi que la réussite de l’école a poussé des personnes à tout faire pour provoquer la fin de l’aventure de l’école du club blaugrana à Casablanca. Pour lui, la volonté d’ouvrir des centres dans les provinces du Sahara a été mal accueillie par quelques personnes ici au Maroc. «Nous savons pertinemment que des personnes font des efforts dans les coulisses pour attirer de nouveaux investissements», explique Hicham Guedira.
En relation avec le renouvellement du contrat, le directeur de la FCB Escola raconte qu’aucune correspondance n’a été envoyée par le club dans ce sens. «C’est ainsi que notre contrat court toujours et j’informe tout le monde que les inscriptions sont ouvertes. Les entraînements seront assurés par des formateurs de haut niveau européen», précise-t-il. Ce dernier ajoute aussi que l’affaire est entre les mains du tribunal.

« Cela étant, dans le cas où le juge décide d’une fermeture, nous avons assez de capacité financière et humaine pour continuer la formation», prévoit le directeur de l’école. Pour rappel, la même situation s’est passée à Abu Dhabi, au Danemark et au Guatemala. «Nous avons demandé à nos partenaires de nous envoyer un directeur technique selon les termes du contrat que nous avons signé, chose qu’ils n’ont pas faite. Ils ont très mal géré plusieurs points contrairement à nous», conclut Hicham Guedira

Posté le 16/08/2017 à 21h20 Par Fayçal Ismaili