Filinfo

Foot

Le Français Victor Zvunka vers le Club Africain

© Copyright : DR
Après son départ d'Horoya en Guinée,Victor Zvunka devrait prochainement retrouver les terres africaines. Le technicien français serait tout proche de rejoindre le Club Africain en Tunisie.
A
A

Victor Zvunka pourrait, selon les médias tunisiens, être nommé à la tête du Club Africain. Le club a été terrassé par le TP Mazembe en Ligue des Champions (défaite historique par 0-8) et ça a eu des répercussions.

L’entraîneur Chiheb Ellili a démissionné et la presse locale désigne la légende marseillaise Victor Zvunka, comme son successeur.

Le coach français et la direction du club tunisien auraient même trouvé un accord. Zvunka, 67 ans, était libre depuis son départ du Horoya Conakry (Guinée) en octobre.

Lire aussi: vidéo. Mazembe massacre le club africain et signe un record

 

 

 

 

 

Par Oumeïma Er-rafay
A
A

Tags /


à lire aussi /

Foot Mercato
Foot Mercato

Qui sont les joueurs africains les plus chers de l'histoire?

Foot CAF
Foot CAF

Drogba et Eto'o à la CAF, pour quoi faire?

Foot Afrique
Foot Afrique

Le top 10 des entraîneurs les mieux payés d'Afrique


Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Retrouvez-nous

Chroniques

Vive l'Algérie!

Khawa Khawa

Les femmes aux fourneaux, les cons à la radio

Et merde!

Par ici la baballe: on ne s’en foot plus!

C’est nous ou c’est le foot qui nous rend comme ça?

Egorgés, dites-vous?

Au nom du maire

Violence aveugle

Kiosque

FRMF et ministère des Sports dans l’impasse

Jebor pousse le Wydad à saisir la FIFA

C’est parti pour les Jeux africains

Au Real, il n'y a plus qu'une seule place

Le staff de Vahid bientôt dévoilé

La Botola a un vice de programmation

Vahid vise le trophée de la CAN 2023

Özil s’entraîne sous haute protection

Les fédérations sportives se restructurent

Meknès sans stade, à cause de son maire