Filinfo

Foot

Madagascar, la grande surprise des huitièmes

© Copyright : DR
La grande surprise de cette édition de la CAN est Madagascar. Non seulement les Barea ont terminé leaders de leur groupe, mais leurs performances sur le terrain ont conquis les cœurs des spectateurs.
A
A

Pour sa première participation à la Coupe d’Afrique des Nations, Madagascar a non seulement inscrit son premier but et enregistré sa première victoire dans la compétition, mais les Malgaches ont également fini leaders de leur groupe, grâce notamment à leur succès contre le Nigeria dimanche dernier (2-0). Avec son sélectionneur français Nicolas Dupuis, Madagascar a réussi l’exploit de se qualifier pour les huitièmes de finale de la CAN, sans pour autant avoir un effectif constitué de grands noms.

Dupuis, Petit Poucet professionnel
C’est un rôle que Nicolas Dupuis connaît très bien. Avec Yzeure, qu’il a hissé du troisième niveau régional au National en 20 ans, l’Auvergnat a déjà joué avec succès le Petit Poucet, en atteignant notamment les huitièmes de finale de la Coupe de France en 2015. Il a réussi à transposer cet état d’esprit à un effectif novice en Coupe d’Afrique. Après un nul inaugural face à la Guinée (2-2), ses Barea ont tour à tour battu le Burundi (1-0) puis le Nigeria, déjà qualifié, (2-0) pour voir la phase finale à la surprise générale.

"je suis très fier de mes joueurs qui ont été sérieux, organisés. Tactiquement, je n’ai pas grand-chose à leur dire. Ils ont été très attentifs à ce qu’on a préparé. C’est parfait", s’est réjouit le technicien, qui a la particularité d’être également à la tête du club de Fleury, en quatrième division.

C’est en s’impliquant dans tous les domaines, jusqu’à la négociation des partenariats ou le financement des équipements, qu’il a réussi à imprimer sa marque. "si je m’arrête à mon rôle d’entraîneur, on n’avancera pas ", expliquait-il à l’AFP en novembre.

Carolus Magnus
On attendait Jérémy Morel, on a vu Charles Andriamanitsinoro, dit plus simplement Andrea Carolus. En l’absence du défenseur de Lyon, blessé, l’attaquant d’Al-Adalh en Arabie saoudite a attiré les projecteurs , il a marqué deux fois, dont un coup franc face aux Super Eagles.

Le petit buteur (1,72 m) représente cette équipe malgache qui a avancé en Egypte sans complexe. Le joueur, qui s’est révélé en Algérie entre 2010 et 2017, reste pourtant sur une saison à une seule rencontre jouée.

Cela ne l’a pas empêché d’être élu homme du match face au Nigeria. "on va aller jusqu’au bout. Avec nos forces, j’espère qu’on va aller très loin", a-t-il déclaré. Il est accompagné en attaque par deux joueurs de Ligue 2 française . Faneva Adriatsima (Clermont) et Lalaina Nomenjanahary (Paris FC).

Esprit d’équipe
"ce qui nous permettra d’aller loin, c’est la force collective. On sait qu’on est des petits gabarits, moins physiques par rapport aux équipes africaines. On doit combler ce déficit physique avec de la solidarité, du coeur. C’est notre force", estime Adriatsima.

Le joueur de Clermont a résumé le point fort de cette formation malgache, qui a montré de la solidité face au Burundi et au Nigeria. Une grosse assise défensive, avec deux joueurs connus en Ligue 1, Romain Métanire et Thomas Fontaine, et un réalisme clinique devant… La recette est simple mais d’une efficacité diabolique. Avec leur huitième de finale en Alexandrie le 7 juillet face à la République démocratique du Congo, les Zébus vont encore montrer les cornes.

Par Le360 (avec AFP)
A
A

Tags /


à lire aussi /

Foot FRMF
Foot FRMF

Les dépenses pharaoniques de la FRMF pour la CAN 2019

Foot match amical
Foot match amical

Madagascar annule son match contre l'Afrique du Sud

Foot maroc-Algerie
Foot maroc-Algerie

Pour Benatia, le Maroc est meilleur que l’Algérie


Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Retrouvez-nous

Chroniques

Non, il ne faisait pas “trop chaud” à Doha

Gullit ne comprend rien aux Marocains

Kiosque

Les sportifs paieront l'impôt

Verdict du TAS en novembre pour WAC-EST

Feu vert pour le VAR en Botola

A joueurs ultra-payés, clubs puissants

Vers l’Ultime combat de Badr Hari

En 4 matchs, Vahid a testé 32 joueurs

Un Cityzen futur Lion de l'Atlas

N'golo Kanté interesse le Real

Le coach «local» remonté contre Vahid

Les matchs en retard plombent la Botola