Filinfo

Foot

Un coup dur pour la Tunisie avant le Mondial

© Copyright : DR
La Tunisie sera privée d’un de ses meilleurs éléments pour Coupe du Monde. Youssef Msekni a confirmé son forfait hier soir.
A
A
Youssef Msekni ne sera pas de la partie, cet été, en Russie. Alors que la Tunisie est qualifiée pour le Mondial 2018, le milieu offensif des Aigles de Carthage s’est déchiré les ligaments du genou droit hier soir.

L’intéressé s’est blessé avec son club qatari d’Al-Duhail et a confirmé son forfait pour la Coupe du Monde via son compte Instagram officiel. Il sera indisponible pour une durée allant de 3 à 4 mois. Msekni a été sacré, hier samedi, champion du Qatar avec Al-Duhail et Youssef El Arabi.

Par Oumeïma Er-rafay ( Journaliste Stagiaire)
A
A

Tags /


à lire aussi /

Foot Mondial 2018
Foot Mondial 2018

Bientôt un musée pour les Bleus?

Foot JO Tokyo 2020
Foot JO Tokyo 2020

Les Lionceaux neutralisés par la Tunisie

Foot Mondial 2018
Foot Mondial 2018

Vidéo. Tite se paye Donald Trump


Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Retrouvez-nous

Chroniques

Un Français Ballon d'Or, et puis quoi encore?

Mais pourquoi choisissent-ils le Maroc?

Les races n’existent pas

Cette France que nous aimons tant… haïr

Foot: l’esprit d’équipe

Et si on organisait notre propre Mondial?

les Lions encore arnaqués

La plus belle des défaites

Non, l’Arabie Saoudite n’est pas un pays ami ni frère

Ceci n’est pas un reportage

Kiosque

Guendouzi préfère être coq que Lion

Un demi-millier de litiges soumis à la FRMF

Sektioui joue sa dernière carte au WAC

Les titres anglais tirent sur City

L’effet Ziyat se fait déjà ressentir au Raja

Les tickets WAC-Sétif acquis au forceps

Neuf joueurs du MAT portés disparus

Pérez veut une finale contre le Barça

Le Mondial moins coûteux que la Botola

Le boxeur Aït Moussa tué par le laxisme