Filinfo

Foot

Parfum de scandale dans le foot français

© Copyright : DR
Scandale au sein de la fédération française de football. Une ancienne salariée de l’instance réclame 60 000 euros pour harcèlement et agressions sexuelles. Détails.
A
A

Voici une affaire qui risque de faire du bruit. Une ancienne salariée de la Fédération française de football (FFF) accuse un chef de service au sein de harcèlement et agressions sexuelles. Ex-stagiaire puis employée en CDD au service achat de la direction financière, la jeune femme réclame 60 000 euros à son ancien employeur, révèle l’Équipe.

Selon elle, les faits se seraient déroulés lors d’un pot de fin d’année 2017 et pendant un voyage en Russie, à l’occasion de la Coupe du monde.

Le journal français affirme que deux enquêtes internes ont été menées au sein de la fédération. Les résultats ont conclu qu’il n’y avait ni harcèlement ni agressions sexuelles. Pratiquement tous les témoignages ont contredit la version de la jeune femme.

Pour l'instance, la FFF compte refuser toute conciliation, ajoute l'Équipe. L'affaire sera examinée par le tribunal des Prud'hommes de Paris le 24 janvier prochain.

 

 

 

 

Par Rajaa Laâssouli
A
A

Tags /


à lire aussi /

Foot AS FAR
Foot AS FAR

Kaddioui et Fakhir se sont revus au tribunal

Foot code de la route
Foot code de la route

Beckham de nouveau face à la justice

Foot Mondial 2006
Foot Mondial 2006

Sepp Blatter à nouveau devant la justice suisse


Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Retrouvez-nous

Chroniques

Maghreb United ou FC Europe?

Kiosque

L’arbitre a fauté lors de FUS-WAC

Chocs et matchs des extrêmes en 19e journée

Le Raja déjà dos au mur

Breakdance aux JO? Oui, mais…

Hachim Massour se soigne à Milan

Le WAC, un rouleau compresseur

MCO-RSB, le match de tous les désordres

Ronaldo n’a pas porté la Vieille dame

L'échange d'arbitres officialisé avec l’Afrique

La FRMA rate un championnat du monde