Filinfo

Marocains du monde

Sofiane Boufal interpellé par la police espagnole

© Copyright : DR
Les deux attaquants maghrébins du Celta, Sofiane Boufal et Riyad Boudebouz, ont été interpellés hier par la police espagnole à plus de 40 kilomètres à l’heure sur deux mini-motos dans une zone interdite.
A
A

Hier soir, aux alentours de 20h25, deux joueurs du Celta, le Marocain Sofiane Boufal et l'Algérien Riyad Boudebouz ont utilisé des mini-motos pour se déplacer sur la voie publique. Une mauvaise idée car la conduite de ce genre de véhicule électrique, qui plus est sans casque et sans assurance, aux abords de la plage de Vigo, est totalement interdite.

 

Les deux attaquants ont été interceptés par la police locale. Selon le média espagnol El Desmarque, Boufal et Boudebouz ont essayé de s’en sortir en expliquant qu’ils étaient joueurs du Celta de Vigo, ce qui n’a pas empêché les agents de leur coller une amende de 500 euros chacun.

 

 

 

 

 

 

boufal


© Copyright : DR

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Par Oussama Zidouhia
A
A

Tags /


à lire aussi /

Marocains du monde Liga
Marocains du monde Liga

Nouveau contrat en vue pour En-Nesyri?

Marocains du monde Ramadan
Marocains du monde Ramadan

Sofiane Boufal, le jeûne sous surveillance

Marocains du monde Liga
Marocains du monde Liga

Vidéo. En-Nesyri marque l'histoire de Leganés


Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Retrouvez-nous

Chroniques

Au nom du maire

Violence aveugle

Maghreb United ou FC Europe?

Kiosque

Ruée sur les billets Wydad-ES Tunis

Renforts et départs au Raja

Cinq Botolistes à la CAN d'Egypte

Sheffield United devant la justice?

Le DHJ saigné à blanc par la CAF

Le WAC au Mondial 2021 des clubs

Le promu Zemamra déjà en crise

Le derby stambouliote tourne à la bagarre

Le Raja face à ses vieux démons

Soufiane Rahimi au coeur d’un gros scandale