Filinfo

Foot

Angleterre: Arsenal autoritaire, Chelsea renversant, Liverpool patine

La joie des joueurs d'Arsenal après la victoire face Tottenham 3-1, samedi 1er octobre 2022. © Copyright : DR
Arsenal a conforté avec autorité sa place de leader de la Premier League, samedi, en dominant Tottenham (3-1) lors de la 9e journée, puis Chelsea a renversé Crystal Palace sur le fil (2-1) et Liverpool a concédé le match nul contre Brighton (3-3).
A
A

Arsenal candidat sérieux au titre

Qu'on se le tienne pour dit, Arsenal joue bien le titre, sa victoire dans le derby du nord de Londres l'a montré de façon convaincante.

Avec 21 points, les Gunners prennent quatre points d'avance sur leurs adversaires du jour (troisième) et sur Manchester City, qui connaîtra son premier gros test de la saison avec un derby à domicile contre United, dimanche.

La saison passée, des points perdus contre les grosses écuries avaient coûté la place en Ligue des champions, au profit des Spurs.

Mais cette fois, hormis dix minutes après l'égalisation de Tottenham grâce à un pénalty de Harry Kane (1-1, 31e), ils ont maîtrisé leur sujet.

Avec William Saliba, impressionnant de maîtrise dans l'axe, les hommes de Mikel Arteta n'ont concédé que très peu d'occasions face à la deuxième attaque du championnat avant ce match.

Ils ont, au contraire, pris à la gorge Tottenham, acculé dans sa surface lors de l'ouverture du score - une superbe frappe du droit sans contrôle de Thomas Partey (1-0, 20e) -, où huit Spurs étaient dans leur surface.

Après le choc de l'égalisation, Gabriel Jesus, snobé par la sélection brésilienne pendant la trêve internationale, a redonné l'avantage aux siens, bien aidé par Hugo Lloris, qui a laissé filer le ballon sous son ventre (2-1, 49e).

L'expulsion d'Emerson Royal (62e) a mis en difficulté les Spurs et Granit Xhaka a profité du temps mis par Antonio Conte pour réorganiser son équipe pour faire le break (3-1, 67e).

Chelsea redémarre

Pour son deuxième match sur le banc des Blues, Graham Potter a enregistré son premier succès, à Crystal Palace (2-1), qui lui permet de se replacer dans la course à la Ligue des Champions.

Avec treize points, Chelsea est provisoirement cinquième, alors que Palace végète à la seizième place avec six unités.

Les choses étaient pourtant bien mal engagées pour les Blues, menés dès la septième minute avec un but de l'ancien Parisien Odsonne Édouard, servi par l'ancien Marseillais Jordan Ayew.

Ils ont pourtant réussi à revenir à hauteur avec le premier but de Pierre-Emerick Aubameyang sous son nouveau maillot, servi de la tête par Thiago Silva, qui aurait pu être expulsé plus tôt pour avoir interrompu d'une main volontaire une occasion de but pour Palace (1-1, 38e).

Chelsea l'a finalement emporté grâce à un bijou à la dernière minute de son jeune milieu Conor Gallagher - frappe enroulée de vingt mètres dans la lucarne - pour son premier but avec Chelsea, qui l'avait prêté l'an passé aux Eagles (2-1, 90e).

Liverpool rame

Passé près de la correctionnelle en première période, puis de l'exploit en seconde, Liverpool doit se contenter d'un nul qui démontre ses grosses difficultés actuelles.

Avec dix points, les Reds occupent une bien triste neuvième place, indigne de leur statut, alors que Brighton reste quatrième avec quatorze unités.

Complètement dépassés pendant vingt minutes, surtout défensivement, les joueurs de Jürgen Klopp ont été menés 2-0 après un doublé du Belge Leandro Trossard (1-0, 4e et 2-0, 17e) pour le premier match des Seagulls depuis le départ de Potter.

Le score était même flatteur pour les locaux mais le nouveau coach de Brighton, Roberto De Zerbi, était resté impassible sur son banc.

Et il avait bien raison car Liverpool a repris pied dans le match et a égalisé grâce à un doublé de Roberto Firmino (2-1, 33e et 2-2, 54e).

Un but contre son camp d'Adam Webster a même placé les Reds en tête peu après l'heure de jeu mais c'est finalement un nouveau but de Trossard, à sept minutes du terme, qui est venu conclure ce match avec un score plus logique.

Avec la double confrontation contre les Rangers, et des matches contre Arsenal puis Manchester City dans les quinze jours qui viennent, Liverpool est déjà à un tournant dans sa saison.

Par Le360 (avec AFP)
A
A

Tags /


à lire aussi /


Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération


Chargement...

Chargement...

Info

Retrouvez-nous