Filinfo

Foot

Al Ahly exige 2 millions de dollars pour libérer Azaro

Walid Azaro sous les couleurs d'Al Ahly. © Copyright : DR
Kiosque360. L’attaquant Walid Azaro est en cours de négociations pour le renouvellement ou non de son contrat avec Al Ahly. Le club cairote compte augmenter les émoluments du joueur s’il rempile pour deux saisons. En cas de refus, son prochain club devra débourser 2 millions de dollars.
A
A

Alors que son contrat avec Al Ahly arrive à expiration en juin de l’année prochaine, Walid Azaro pourra partir alors libre en cas de non-renouvellement. Le club égyptien a fixé le prix de l’attaquant à 2 millions de dollars, révèle le quotidien Al Ahdath Al Maghribia du 25 septembre.

Al Ahly a déjà refusé une offre du club saoudien d’Al Ettifaq où évoluait le joueur à titre de prêt, et qui a proposé la somme de 400.000 dollars. Le club égyptien fait la fine bouche surtout après une offre d’un contrat de deux ans proposé par une formation chinoise qui a mis 10 millions de dollars sur la table.

Azaro est attendu au Caire pour négocier la prolongation de son contrat de deux autres saisons. Après avoir mis fin de façon précipitée à son prêt à Al Ettifaq, Al Ahly manie la carotte et le bâton avec Azaro.

A en croire Al Ahdath, le club cairote exige du joueur une prolongation pour deux saisons en contrepartie de l’augmentation de la valeur de son contrat qui passera de 700.000 à 1 million de dollars.

Dans le cas contraire, Al Ahly ne laissera pas partir le joueur à moins de 2 millions de dollars. Une manière de bloquer Azaro au Caire. Pour le moment le joueur formé au Difaâ El Jadida n’a pas encore donné son accord à la proposition d'Al Ahly.

On rappelle que les relations entre Walid et l’entraîneur d’Al Ahly, René Weiler, ne sont pas au beau fixe, au point que le Suisse l’a poussé vers Al Ettifaq.

Par Ismail El Fassi
A
A

Tags /


à lire aussi /

Foot Walid Azaro. Egypte

Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Retrouvez-nous