Filinfo

Foot

Le Mouloudia d'Oujda tente d'arracher un joueur au WAC

Ayoub Lakhal. © Copyright : DR
Kiosque360. Les dirigeants du Mouloudia mettent le paquet pour s’offrir Ayoub Lekhal, avant que l’ex-Tétouanais ne s’engage avec le Wydad.
A
A

Il semble que le Mouloudia d’Oujda et ses dirigeants nourrissent de grandes ambitions pour la saison prochaine. Raison pour laquelle le club se montre très audacieux dans ce mercato estival décalé. Le MCO a jeté son dévolu sur Ayoub Lekhal, la pépite du Moghreb de Tétouan, et les négociations entre les dirigeants sont très avancées pour le moment.

À en croire Al Massae daté du 29 octobre au 1er novembre, les deux présidents ont eu un premier contact lors duquel celui du MCO s’est montré très désireux de voir Lekhal évoluer la saison prochaine sous le maillot de son club, lui qui semblait très proche du Wydad récemment. Les Oujdis espèrent que la star du MAT comble le départ de Wael Nouh Saadaoui vers le Raja de Casablanca. 

Ceci dit, selon des sources anonymement citées par Al Massae, le MCO se retrouve face à un blocage. Dans le détail, il s’agit d’un problème entre le joueur et le président du MAT, Ghazi Mohamed Redouan, à propos de quelques primes non perçues par Lekhal. Chose que le président dément formellement. Ce dernier explique que l’unique problème c’est que le joueur n’a pas trouvé d’entente financière avec le WAC, alors que le MAT avait, lui, trouvé un accord avec la formation présidée par Said Naciri. Le Wydad a, en effet, signé des chèques de 3,5 millions de dirhams pour s’offrir Lekhal. 

Al Massae explique par ailleurs que le MAT n’a aucun souci pour remettre les chèques au Wydad si une meilleure offre est trouvée. Le quotidien explique qu’une réunion s'est tenue entre Naciri et son homologue du MAT pour essayer de trouver une solution à ce blocage. 

Par Ismail El Fassi
A
A

Tags /


à lire aussi /

Foot Faouzi Benzarti

Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Retrouvez-nous