Filinfo

Autres

Un ex-président du Barça devant la justice

© Copyright : DR
Placé en détention provisoire depuis 2017, Sandro Rosell, ancien président du FC Barcelone va être jugé en Espagne pour blanchiment d’argent.
A
A

Sandro Rosell, ancien président du Barça sera présenté, le 25 février prochain, devant un tribunal, pour blanchiment d’argent, essentiellement lié à la vente des droits télévisés de matches de l’équipe du Brésil.

Il s’agit, en fait, de blanchiment de capitaux dans des entreprises liées aux droits à l'image de la seleçao. Il fut un temps où Sandro Rosell était l’un des dirigeants de la branche brésilienne de Nike. Spécialiste du marketing sportif, l’accusé était également derrière le contrat entre le Barça et l'équipementier américain.

Selon l’enquête, 15 millions d’euros provenant de commissions illégales, en relation avec la vente de ces droits télévisés, ont été versés sur des comptes de Sandro Rosell et de son épouse en Espagne et en Andorre. La justice soutient que sur cette somme, l’accusé aurait perçu 6,58 millions d’euros, alors que Ricardo Teixeira, ex-président de la Fédération brésilienne (CBF) en aurait reçu 8,4.

Par ailleurs cinq autres millions d’euros, liés à un contrat de sponsoring entre l’équipe du Brésil et Nike, auraient été versés sur un autre compte de Rosell en Andorre.

L’ancien patron des Blaugrana se trouve dans de beaux draps. Le parquet réclame une dizaine d’années de prison à son encontre, assortie d’une amende de 59 millions d’euros.

A lire aussi: Un ex-président du Barça accusé de fraude fiscale

 

 

 

 

 

 

Par Kamal Mountassir
A
A

Tags /


à lire aussi /

Autres Justice
Autres Justice

Des proches de Benzema en garde à vue

Autres Affaire Ronaldo-Mayorga
Autres Affaire Ronaldo-Mayorga

Ronaldo gate: voici combien réclame la plaignante

Autres Justice
Autres Justice

Un an de prison pour Aboutrika


Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Retrouvez-nous

Chroniques

L'enfer du décor. Talib et le DHJ: ces dirigeants ingrats!

Un Français Ballon d'Or, et puis quoi encore?

Kiosque

Les coachs continuent à défiler au WAC

Sale temps pour les entraîneurs en Botola

Azaro risque gros en Egypte

Une femme de TV à la tête du foot anglais

Idrissi est Lion, reste l’aval de la FIFA

Un rythme effréné attend les clubs marocains

Les Ultras anti-Fakhir s'expliquent

Le Qatar associerait l’Iran au Mondial 2022

Où va l'argent du football?

La menace de trop contre Fakhir