Formulaire de recherche

Le KACM pris en flagrant délit de construction illégale

AG KACM

© Copyright : DR

Posté le 22/09/2017 à 22h07 par Mohammed Ould Boah (Mise à jour le 22/09/2017 à 22h09)

Kiosque360. Un bras de fer oppose actuellement le ministère de la Jeunesse et des sports au Kawkab de Marrakech. En effet, la direction du club bahjaoui est coupable d’une grosse construction illégale autour de la salle couverte Benchekroun, dont le terrain est propriété du ministère.

La salle couverte Benchekroun de Marrakech, construite en 1983, a vu sa gestion déléguée confiée au club local du Kawkab jusqu’à juin 2018 par le ministère de la Jeunesse et des sports.

Or, le quotidien Assabah du week-end des 23-24 septembre révèle que des constructions viennent d’être érigées sur les dépendances entourant ladite salle couverte, sans aucune autorisation légale.

Une affaire d’autant plus corsée qu’une enquête a été ouverte par les autorités locales concernées (direction régionale de la jeunesse et des sports, conseil de la ville, services compétents de la wilaya…). Elles ont dressé un rapport selon lequel c’est Abdessadek Bitari, secrétaire général du comité directeur du KACM, par ailleurs président de la Fédération de gymnastique et membre du comité de gestion de la Salle Benchekroun, qui aurait ordonné et supervisé de telles constructions illégales.  Il s’agirait en gros de tout un petit complexe, bâti sur 200 m2 dépendants de la salle Benchekroun, et comprenant des bureaux administratifs pour le Kawakab et ses différentes sections sportives, des logements pour la direction et le personnel du club.

Les dirigeants du club marrakchi ont profité récemment d’une activité partisane du ministre de la Jeunesse et des sports dans leur ville pour lui demander d’avaliser ces constructions.  Ce à quoi Rachid Talbi Alami a répondu qu’il examinera bientôt ce dossier et qu’il faut laisser l’enquête suivre son cours.

Posté le 22/09/2017 à 22h07 Par Mohammed Ould Boah