Filinfo

Foot

Dembélé répond à ses détracteurs

© Copyright : DR
Le Français Ousmane Dembélé l'affirme, il n'est pas nonchalant. Le joueur s'est défendu des accusations de la presse espagnole qui le trouve insouciant.
A
A

Critiqué en Espagne pour sa nonchalance et son insouciance, le Français Ousmane Dembélé a tenu à se défendre.

Ses multiples et fréquents retards lui ont donné l’image d’un joueur immature en Catalogne, mais il s’en défend aujourd’hui. "En dehors du terrain, je suis bien, je suis satisfait de ma vie privée, de ma vie. J'ai toujours eu l'habitude que les entraîneurs me piquent un peu", a-t-il expliqué dans Téléfoot.

Il fait notamment référence à la remarque du sélectionneur des Bleus, Didier Deschamps, qui l’a recadré lors du dernier rassemblement de l’Équipe de France.

Lire aussi: Dembélé, c'est quoi le problème?

"Je ne suis pas nonchalant. Il veut me piquer pour que je donne le meilleur de moi-même. L'année dernière, j'ai eu une grosse blessure. Il faut que je prouve et que je me montre à chaque match", a ajouté le jeune attaquant (21 ans, 20 sélections).

 

 

 

 

 

 

Par Oumeïma Er-rafay
A
A

Tags /


à lire aussi /

Foot Ernesto Valverde
Foot Ernesto Valverde

Le successeur de Valverde au Barça déjà connu ?

Foot Liga
Foot Liga

Vidéo. Grâce à son trio de feu, le Barça s'offre Eibar

Foot Liga
Foot Liga

Real et Barça vs Ligue, qui aura le dernier mot?


Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Retrouvez-nous

Chroniques

Non, il ne faisait pas “trop chaud” à Doha

Gullit ne comprend rien aux Marocains

Kiosque

Le Raja joue 4 matchs en 10 jours

Ronald Koeman de retour au Barça?

La Botola solde certains retards

Alerte aux supporters tunisiens

Les Locaux face à l'obstacle algérien

Pogba au Real, ce n'est pas pour demain

Les sportifs paieront l'impôt

Verdict du TAS en novembre pour WAC-EST

Feu vert pour le VAR en Botola

A joueurs ultra-payés, clubs puissants