Filinfo

Foot

Espagne-Angleterre: des chiffres et des lettres

© Copyright : DR
L’Angleterre a surpris l’Espagne à domicile, lundi, dans le cadre de la Ligue des Nations (2-3). Retour en chiffres sur cette victoire éclatante des Three Lions.
A
A

Les Anglais sur leur 31
Les Anglais se souviendront longtemps de ce lundi 15 octobre. Leur équipe nationale a battu son homologue espagnole pour la première fois depuis 1987 sur ses terres (2-3).

55 ans après!
Cela faisait 55 ans que l'Espagne n'avait pas encaissé trois buts à la maison lors d'un match officiel. La dernière fois, c'était en 1963 lors d'un amical contre l'Ecosse (2-6). Décidémment les Britanniques ne réussissent pas à la Roja.

Les maîtres de l’efficacité
Les attaquants anglais ont marqué trois buts sur trois tirs cadrés. Qui dit mieux?

Ces Anglais aiment être dominés
Comme d’habitude, la Roja a fait de la possession de balle sa principale arme offensive. Hier, les Anglais n’ont ont le ballon que 27% sdu temps, mais ils ont su en tirer le maximum de profit.

Zéro corner
Si les Espagnols aiment posséder le ballon, les Anglais, eux, aiment le jeu direct et les balles arrêtées. Les Three Lions n’ont eu aucun corner lors de cette rencontre alors que leurs adversaires en ont obtenu 12. Les temps changent.

Sterling 3 ans après
L’attaquant de Manchester City Raheem Sterlin a inscrity un doublé. Il n'avait plus marqué avec sa sélection  depuis 1102 jours. Son dernier but remontait au 9 octobre 2015, contre l’Estonie. Une éternité!

 

 

 

 

Par Le360sport
A
A

Tags /


à lire aussi /

Foot Ligue des Nations
Foot Ligue des Nations

En direct: Italie-Portugal à 20h45

Foot Ligue des Nations
Foot Ligue des Nations

Vidéo. Les champions du monde tombent de haut

Foot Angleterre
Foot Angleterre

Jackpot pour le président de la Premier League


Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Retrouvez-nous

Chroniques

L'enfer du décor. Talib et le DHJ: ces dirigeants ingrats!

Un Français Ballon d'Or, et puis quoi encore?

Kiosque

Le plan B de Naciri pour imposer Benzarti

Qui succédera au Raja de Casablanca?

HUSA-Raja, le choc du week-end

Neymar remonté contre la presse

La presse camerounaise sereine

Un week-end avec plusieurs finales

Naciri-Girard, place au duel juridique

Le Maroc n'a jamais battu le Cameroun

Dembélé, un mauvais locataire

Les coachs continuent à défiler au WAC