Filinfo

Foot

Malgré les salaires énormes, les clubs européens tiennent bon

© Copyright : DR
Kiosque360. Selon les dernières données du blog Swiss Ramble, la masse salariale des clubs européens a explosé. Pourtant, ils s’en sortent bien puisque leurs recettes sont conséquentes.
A
A

Les clubs européens offrent des salaires mirobolants aux joueurs, ce qui ne déséquilibre en rien leurs solides budgets. Un constat fait par le blog Swiss Ramble, spécialisé dans l’économie et les finances des clubs. A la tête des bons patrons, on retrouve les deux ogres espagnols, le Real et le FC Barcelone.

Selon le quotidien L’Equipe du 17 octobre, le club catalan a été en 2018-2019 le premier club de football à dépasser la barre du demi-milliard d'euros de salaires distribués: 501 millions d’euros. Ce qui représente l'équivalent des masses salariales cumulées de quatre autres grands clubs de la Liga: Atlético de Madrid, Séville FC, Valence CF et Athletic Bilbao.
En Espagne, le seul club à rivaliser avec le Barça n’est autre que son concurrent direct, le Real Madrid, qui a pourtant vu sa masse salariale réduite cette même saison 2018-2019 de 395 M€ à 362 M€.

Pour le reste de l’Europe, Manchester United se situe à la deuxième place, juste devant le Real, tandis que le PSG figure à la 4e place de ce classement des clubs les plus généreux avec les joueurs: 332 M€ (en 2017-2018).

Malgré ces chiffres stratosphériques, les spécialistes écartent l’éventualité  d’une "bulle" qui menacerait le football, sauf effondrement des recettes, ce qui n'est pas d'actualité non plus compte tenu de la hausse des droits TV et des contrats de sponsoring dont profitent en premier lieu les top clubs du «Big 5».

En effet, plus que la masse salariale en valeur absolue, c'est donc bien ce ratio salaires sur recettes qui est le plus pertinent pour juger de la santé financière des clubs.

D'après Swiss Ramble, la Juventus Turin, qui doit supporter le salaire de Cristiano Ronaldo (71 % des recettes consacrés à la masse salariale en 2018-2019) et l'Atlético de Madrid époque Antoine Griezmann (70 % en 2017-2018) flirtent avec les limites, les autres membres du Top 15 faisant figure de bons élèves.

C’est le cas du PSG qui, en 2017-2018, a versé au duo Neymar-Kylian Mbappé des salaires de respectivement 3,06 M€ et 1,55 M€ brut mensuels, alors que le club a contenu sa masse salariale à 61 % de ses recettes.

Par Ismail El Fassi
A
A

Tags /


à lire aussi /

Foot Championnat d'Espagne
Foot Championnat d'Espagne

La justice de l'UE sauve le Barça et le Real

Foot Mercato
Foot Mercato

Vidéo. Qui est l'inconnu que le Real et le Barça se disputent?

Foot Economie
Foot Economie

Le Wydad et le Raja dans le Top 20 des clubs les plus riches


Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Retrouvez-nous

Chroniques

Le foot qui tue!

Dans mon pays, on ne m’a pas rendu justice

Ce que le derby Raja Vs Wydad dit de nous

Non, il ne faisait pas “trop chaud” à Doha

Gullit ne comprend rien aux Marocains

Kiosque

Le WAC perd dans l’affaire Malango

Halilhodzic en sursis à Bujumbura?

Les adhérents de l’IRT retiennent Aberchane

Le PSG échoue à retenir Neymar

Qui remportera la Coupe du trône 2019?

A nous les Hirondelles du Burundi !

55e triplé pour Cristiano Ronaldo

Premier vrai test pour Halilhodzic

La VAR déjà contestée

L’UAFA sanctionne le Raja