Formulaire de recherche

Mustapha Hadji explique les choix de Renard

Mustapha Hadji

© Copyright : DR

Posté le 16/03/2017 à 23h38 par Ismail El Fassi

Kiosque360. En prévision des matchs amicaux que va disputer le Maroc les 24 et 28 mars, l’entraineur Hervé Renard a convoqué 25 joueurs. L’adjoint du coach national, Mustapha Hadji, livre des clés de réponses autour de la liste des joueurs choisis, qui a soulevé de multiples interrogations.

Dans une interview accordée au quotidien Assabah dans son édition du 17 mars, l’adjoint d’Hervé Renard, Mustapha Hadji, a défendu le choix du technicien français qui s’articule principalement autour de l’effectif qui a disputé la CAN 2017 au Gabon et qui démontre l’existence d’un noyau dur et perfectible.

À propos des joueurs rappelés de nouveau par Renard, Mustapha Hadji a révélé qu’Abdelhamid Kaoutari (Stade de Reims) a toujours été dans les tablettes du coach national, mais que sa blessure l’a empêché de participer à la CAN 2017. Quant à Yassine Bamou (Nantes), il vient en renfort en raison de la blessure de Rachid Alioui, le joueur de Nîmes Olympique. Par rapport à l’absence de l’attaquant de l’équipe qatarie Lekhwiya Sports Club, Youssef El Arabi, Hadji a botté en touche en se réfugiant derrière les choix de l’entraineur Renard qui a exprimé son envie d’essayer d’autres attaquants plus efficaces.

Seuls joueurs convoqués de la Botola Pro, l’attaquant vedette du DHJ, Walid Azaro, et Ashraf Bencherki, le jeune prodige du Wydad, ont eu droit à la reconnaissance de Mustapha Hadji qui a loué leurs qualités, mais rappelle néanmoins qu’il appartient à Hervé Renard de juger de leur capacité à porter le maillot de l’équipe nationale.

Le Maroc profitera de deux dates FIFA pour disputer deux rencontres amicales, le 24 et le 28 mars, contre le Burkina Faso et la Tunisie, au stade de Marrakech. Une occasion, indique Mustapha Hadji, de se mesurer à ces deux équipes qui ont brillé lors de la CAN 2017.  Pour rappel, ces matchs amicaux permettront à Hervé Renard de faire de nouveaux réglages en vue des rencontres de qualification pour la Coupe du monde 2018 en Russie et la CAN 2019 au Cameroun. La sélection va attaquer les qualifications pour la compétition africaine en juin prochain. Le Maroc évoluera dans le Groupe B où il affrontera le Cameroun, le Malawi et les Comores. En vue de la Coupe du monde, le Maroc, qui a concédé deux nuls face au Gabon et la Côte d’Ivoire, cherchera sa première victoire en affrontant le Mali le 28 août (aller) et le 2 septembre (retour).

Posté le 16/03/2017 à 23h38 Par Ismail El Fassi