Filinfo

Foot

Renard cherche à calmer les esprits entre Belhanda, Dirar et Ziyech

Nabil Dirar et Mehdi Benatia © Copyright : DR
Kiosque360. Hervé Renard souhaite apaiser les esprits et mettre fin aux conflits entre Belhanda, Dirar et Ziyech avant les prochains stages de concentration. Une rencontre dans ce sens est prévue.
A
A

Les internationaux marocains devront se retrouver dans les prochaines semaines pour un nouveau stage d’entraînements. Les Lions de l’Atlas devront préparer les prochaines rencontres, qui seront décisives. Cependant, le sélectionneur national, Hervé Renard, serait préoccupé par la cohésion du groupe après le dernier incident de Belhanda et Dirar.

Dans son édition du 27 juillet, le quotidien arabophone Al Akhbar explique que Renard a peur du clash entre les deux joueurs et Hakim Ziyech qui devrait faire son retour.

Rappelons-le, Belhanda et Dirar ont eu des échanges musclés avec le public marocain qui scandait le nom de Ziyech après la fin d’un match amical à Agadir en juin dernier. En plus de cela, les deux internationaux, qui vont jouer dans le championnat turc la saison prochaine, avaient ouvertement critiqué la position de Ziyech qui refusait de venir rejoindre le groupe.

C’est ainsi que Renard souhaite apaiser les esprits et demandera à ses joueurs de se concentrer seulement sur le côté sportif. Selon des sources du quotidien, une rencontre est prévue entre le technicien français et les trois joueurs. Une séance qui devrait faire oublier les différends, mais la tâche semble bien plus compliquée que cela. Belhanda, selon le journal, avait estimé que Ziyech lui a manqué de respect en demandant de porter le maillot floqué du numéro 10, alors que le nouveau joueur de Galatasaray est celui qui joue avec habituellement.

Par ailleurs, des contacts ont été établis entre Hervé Renard et Medhi Benatia comme le rapportent nos confrères d’Al Akhbar. Le technicien français souhaite que le joueur revienne en équipe nationale. Le quotidien poursuit en expliquant que Benatia pourrait revenir, car il a de fortes chances de devenir titulaire à la Juve après le départ de Bonucci.

Par Ismail El Fassi
A
A

Tags /


à lire aussi /

Foot Russie 2018
Foot Russie 2018

Nabil Dirar: «Le match contre l’Espagne n’est pas pour la forme»

Foot Mondial 2018
Foot Mondial 2018

Vidéo. Dirar, Da Costa, Amrabat... Hifti rassure les supporters

Foot Mondial 2018
Foot Mondial 2018

Lions de l’Atlas: un Onze remanié pour affronter le Portugal


Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Retrouvez-nous

Chroniques

Non, l’Arabie Saoudite n’est pas un pays ami ni frère

Ceci n’est pas un reportage

Félonie saoudienne

P’tit-pont: Souvenirs, souvenirs...

Corner. Task Force, tu ne tueras point!

Ce n’était pourtant qu’un match de foot

P’tit-pont. Mondial: le bonheur des quarts

Maroc 2026: le spot de la honte!

Hors jeu. Foot, c’est la guerre!

Soyons réalistes, demandons un miracle!

Kiosque

L'autocritique et la confiance de Dirar

Le FC Bâle intéressé par Ahaddad

La barbichette porte-bonheur de CR7

Le Maroc a gagné une équipe d’avenir

Les lions ont stressé le président portugais

Ça se gate entre Benatia et Hadji

Lions de l'Atlas: autopsie d'une élimination

Mondial 2030: Le Maroc en solo?

120 millions de dirhams pour le Mondial russe

Mondial 2018: le Maroc sort la tête haute