Filinfo

Foot

Espagne: après le procès, place au clasico pour Benzema

Karim Benzema. © Copyright : DR
Lionel Messi et Cristiano Ronaldo partis, la star du clasico, c'est Karim Benzema! Au terme d'une folle semaine, entre performances brillantes au Real Madrid et procès à Versailles, l'attaquant des Bleus défie Barcelone dimanche avec un seul objectif en tête: le Ballon d'Or.
A
A

Si ce match, que la Ligue espagnole présente comme la rencontre de clubs la plus suivie au monde, a perdu en prestige avec le départ de Messi au Paris SG cet été, Benzema sera là pour prendre la lumière dans ce choc de la 10e journée de Liga entre un Real séduisant (2e, 17 pts) et un Barça convalescent (7e, 15 pts).

Et, hasard du calendrier, les votes du Ballon d'Or 2021 doivent se clore dimanche, à temps pour laisser "KB9" briller à Barcelone et convaincre les indécis.

"Ça reste le meilleur match de football qui puisse exister", a lancé l'avant-centre français dans un entretien pour ESPN diffusé mardi.

"Real-Barça, peu importe les joueurs qu'il y a, les joueurs qui partent, les joueurs qui viennent... c'est l'histoire ! Ça change un peu par rapport à ces deux noms (Messi et Ronaldo), mais avant, il y avait Zidane, Ronaldinho, Ronaldo, Eto'o... Les joueurs changent, mais Real-Barça, ça restera toujours Real-Barça."

"Nombreux rêves" 
Meilleur buteur de Liga en ce début de saison (9 buts), Benzema vient d'égaler Carlos Santillana au quatrième rang des meilleurs réalisateurs de l'histoire du Real Madrid (290 buts), et n'est plus qu'à 18 unités du podium et du légendaire Alfredo Di Stéfano (308 buts), qu'il espère dépasser avant la fin de la saison en cours.

Revenu en équipe de France cet été pour l'Euro, "KB9" est vite redevenu un atout offensif majeur pour le sélectionneur Didier Deschamps, à l'image de son but sublime marqué lors du sacre des Bleus en Ligue des nations contre l'Espagne (2-1), le 10 octobre.

"Karim a un plus gros leadership aujourd'hui. En six ans, il a gagné en personnalité. Le joueur est le même, je l'aimais avant, et je l'aime tout autant aujourd'hui, voire un peu plus", a confié son entraîneur Carlo Ancelotti après le récital face au Shakhtar Donetsk (5-0), mardi en C1.

A bientôt 34 ans (le 19 décembre), Benzema joue le meilleur football de sa carrière. Et il figure parmi les candidats les plus sérieux au Ballon d'Or, qui sera décerné le 29 novembre au théâtre du Châtelet à Paris.

"Gagner ce trophée, c'est sûr que j'y ai pensé. Ça serait parmi les nombreux rêves que j'ai depuis petit. Mes idoles +R9+ (le Brésilien Ronaldo) ou +Zizou+ sont venus au Real, je suis venu au Real. Ils ont gagné le Ballon d'Or... Ce sont des petites choses auxquelles je pense et aujourd'hui je ne suis pas très loin", a lancé Benzema dans une interview accordée à Canal+.

Un Camp Nou à moitié vide ? 
Par chance pour lui, Benzema sera la principale tête d'affiche de ce premier clasico de la saison sur la pelouse du Camp Nou dimanche. Mais le constat est sans appel: alors que cette rencontre de gala pouvait réunir une dizaine de Ballons d'Or sur le même carré vert il y a quelques années, dimanche, il n'y en aura qu'un (Luka Modric, 2018).

Et comme les grands joueurs, les spectateurs aussi désertent: alors que les restrictions d'affluence ont toutes été levées en Catalogne, le plus grand stade d'Europe (99.000 places) était à moitié vide pour les réceptions de Valence (2-1) en Liga dimanche dernier, et du Dynamo Kiev (1-0) en C1 mercredi... ce qui fait craindre le pire: l'image du match de clubs le plus suivi du monde, disputé dans une enceinte qui sonne creux.

Sur ce tapis rouge déroulé sous ses crampons, il n'existe qu'une seule entrave pour Benzema: son procès dans l'affaire de la sextape, qui s'est déroulé, en son absence, de mercredi à vendredi à Versailles avant que la décision ne soit mise en délibéré au 24 novembre prochain.

Après des années de débats qui ont secoué le football français et éloigné Benzema de l'équipe de France pendant plus de cinq ans, le parquet a requis dix mois de prison avec sursis et 75.000 euros d'amende contre l'avant-centre du Real Madrid, dont la quête de Ballon d'Or risque d'être freinée par cette épée de Damoclès judiciaire.

Par Le360 (avec AFP)
A
A

Tags /


à lire aussi /


Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération


Chargement...

Chargement...

Retrouvez-nous