Filinfo

Foot

Les coulisses de la défaite du WAC face à Al Ahly

© Copyright : DR
Kiosque360. Les hommes de Miguel Angel Gamondi ont reçu une véritable gifle samedi face à Al Ahly lors de la demi-finale aller de la Ligue des champions en concédant une défaite à domicile sur la pelouse du stade Mohammed V deux buts à zéro. Retour sur les coulisses de cette rencontre.
A
A

Le Wydad de Casablanca a vécu un véritable cauchemar samedi lors de la demi-finale aller de la Ligue des champions, en concédant une défaite par deux buts à zéro à domicile. Autant dire qu’Al Ahly a déjà mis un pied en finale de Ligue des champions, grandement aidé par une erreur monumentale de Yahya Jebrane qui a permis aux Ahlaouis de prendre l’avantage dès la 7e minute de la rencontre et ainsi gérer aisément le reste de la rencontre, rapporte le quotidien Al Ahdath Al Maghribia du lundi 19 octobre.

Les Wydadis avaient pourtant cru déstabiliser le club égyptien en mettant les maillots d’Achraf Dari et Babatundé dans les vestiaires, faisant croire que ces derniers allaient être titularisés lors de cette rencontre. Une idée qui serait sortie de la tête d’Idriss Merbah, le directeur administratif du club, précisent  nos confrères arabophones. Autre chose à retenir de cette rencontre, l’exploit réalisé par Pitsu Mosimani, l’entraîneur sud-africain d’Al Ahly, qui a pour la première fois réussi à battre le Wydad sur son terrain.

Malgré cette lourde défaite à Casablanca, l’entraîneur argentin du WAC, Miguel Angel Gamondi, s’est refusé à tout pessimisme au terme de la rencontre et a déclaré que ses joueurs n’ont pas abandonné et feraient tout pour créer l’exploit au Caire. De son côté, l’entraîneur d’Al Ahly s’est montré prudent et a déclaré en conférence de presse d’après-match que rien n’est encore joué dans cette demi-finale.

Par Ismail El Fassi
A
A

Tags /


à lire aussi /


2 commentaires /

  • Simou
    Le 20 Oct. 2020 à 15h05
    Zoran était un bon entraîneur mais Naciri fait n'importe quoi. Une stabilité technique assurera au WAC une homogénéité et le développement d'une identité de jeu.
  • kiri
    Le 19 Oct. 2020 à 12h59
    instabilité constante au plus haut niveau du WAC .. combien d'entraineurs cette saison ??? 3 / 4 / 5 ??? je ne sais plus !!!
    comment demander des resultats ....
    1/2 finaliste c deja miraculeux vu le niveau du WAC lors de cette demi finale, on a été humilié par al ahly ...
Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Retrouvez-nous