Filinfo

Athlétisme

Course: forte participation d'étudiantes africaines à la 6e édition de la course féminine d’Assa

Forte participation d'étudiante à la course féminine d'Assa © Copyright : MAP
La 6e édition de la course féminine traditionnelle, organisée dimanche à Assa par l’Union nationale des femmes du Maroc (UNFM), s’est distinguée par la participation d’environ 42 étudiantes en provenance de 25 pays, dont 20 africains.
A
A

Initiée en partenariat avec la Fédération royale marocaine du sport pour tous (FRMSPT), cette course, organisée en célébration, à la fois, du retour du Maroc à l’Union africaine et de la Journée internationale de la femme, a connu la participation d’athlètes représentant l’Angola, le Nigeria, le Liberia, la Zambie, le Togo, le Sénégal, la Tunisie, la Centrafrique, Sao Tomé, la Guinée, Guinée Bissau, le Tchad, le Niger, l'Érythrée, le Burundi, la Côte d'Ivoire, l'Ethiopie, les Iles Comores, la Gambie et le Ghana.

Des athlètes représentant des pays non-africains, en l’occurrence l’Islande, la Viêt Nam, Laos, la Papouasie-Nouvelle Guinée et Tuvalu ont également pris part à cet événement, initié dans le cadre de la 6ème rencontre provinciale de la Femme d’Assa.

Dans une déclaration à la MAP, la présidente de la Fédération royale marocaine du sport pour tous (FRMSPT), Mme Nezha Bidouane, s’est félicitée du succès de cette manifestation qui s’est distinguée par une forte participation d’étudiantes africaines, mais aussi de l’Asie et d’Europe, relevant que l’engouement remarqué pour cette course illustre clairement le leadership du Maroc, sa place distinguée et la bonne réputation dont il jouit à l’échelle aussi bien africaine qu’internationale.

Mme Bidouane a mis en avant, dans ce sens, l’importance de l’organisation de telles manifestations pour faire connaître davantage les provinces du sud du Royaume et faire valoir leurs potentialités et la dynamique de développement qu’elles connaissent dans différents domaines Ce genre de courses, a-t-elle ajouté, contribue également à la consécration de la culture de pratique de sport dans la région, notamment auprès des femmes et des enfants.

Des athlètes ayant pris part à cette course, à l’instar de la coordinatrice de la Confédération des étudiants et stagiaires africains au Maroc, Francesca Barita, se sont félicitées d’être associées à cette manifestation sportive, faisant part de toute leur joie de visiter la région de Guelmim-Oued Noun. Aux dires de ces athlètes, cette manifestation leur a offert l’occasion de découvrir cette région du sud du Maroc et de partager avec la femme sahraouie marocaine les festivités de célébration de la Journée mondiale de la femme.

Par Le360 (avec MAP)
A
A

Tags /


à lire aussi /

Athlétisme Marathon de Marrakech
Athlétisme Marathon de Marrakech

Vidéo. Le marathon de Marrakech comme si vous y étiez

Athlétisme Pékin
Athlétisme Pékin

Vidéo. course: 900 coureurs grimpent le plus haut gratte-ciel de Pékin

Athlétisme Athlétisme
Athlétisme Athlétisme

Mondiaux d'athlétisme: suivez en direct à 21h10 Soufiane El Bakkali dans la course des 3000m steeple


Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Retrouvez-nous

Chroniques

Non, l’Arabie Saoudite n’est pas un pays ami ni frère

Ceci n’est pas un reportage

Félonie saoudienne

P’tit-pont: Souvenirs, souvenirs...

Corner. Task Force, tu ne tueras point!

Ce n’était pourtant qu’un match de foot

P’tit-pont. Mondial: le bonheur des quarts

Maroc 2026: le spot de la honte!

Hors jeu. Foot, c’est la guerre!

Soyons réalistes, demandons un miracle!

Kiosque

ça se complique pour les Lions de l'Atlas

Amrabat: le bon réflexe du docteur El Hifti

Les fans marocains en force en Russie

Le Barça piqué au vif par le Niet de Grizou

Le Mondial sur beIN, c'est gratuit!

Maroc-Iran: avantage aux lions de l’Atlas

Le Maroc doit, enfin, gagner son 1er match

Turki Al-Sheikh s'est "trumpé" de frère

L'Iran, cet écueil devant les Lions

Premier Mondial pour la bande à Benatia