Filinfo

Autres

Football américain. Des joueuses marocaines d’un club américain face aux égyptiennes

© Copyright : DR
Le stade olympique du Caire a abrité une rencontre unique en son genre. Les féminines d’un club marocain du football américain (catégorie Flag) ont affronté une équipe égyptienne, mardi, au Caire. Un match inédit qui a connu la présence de plusieurs personnalités sportives et politiques.
A
A

Les féminines marocaines d’un club du football américain (Flag) se sont opposées aux égyptiennes, sur la pelouse du stade olympique du Caire.

La rencontre a été marquée par la présence d'Ahmad Tazi, l'ambassadeur du Maroc en Egypte, ainsi que le ministre égyptien de la jeunesse et des sports, Khalid Abdel Aziz. 

Cette initiative, qui a suscité beaucoup d'intérêts, est la première en son genre dans le monde arabe. Le “Flag” est une catégorie dérivée du football américain, qui se pratique sans trop d'équipement. 

Football américain
© Copyright : DR
FT
© Copyright : DR
FT
© Copyright : DR

 

Par Kebir Bhyer
A
A

Tags /


à lire aussi /

Autres football américain
Autres football américain

Vidéo. Tom Brady et les Patriots un peu plus dans la légende

Autres football américain
Autres football américain

Les chiffres stratosphériques du Super Bowl

Autres football américain
Autres football américain

Vidéo. Quand une star de foot US tabasse une jeune femme


Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Retrouvez-nous

Chroniques

C’est nous ou c’est le foot qui nous rend comme ça?

Egorgés, dites-vous?

Au nom du maire

Violence aveugle

Kiosque

La corruption gangrène le foot camerounais

Renard «espionne» les éléphants

Infantino lâche Ahmad Ahmad

Le harcèlement éclabousse la CAN

Majorque n’a pas oublié Badou Zaki

Les Marocains conjurent le sort du 1er match

Trop d’adrénaline chez les Pharaons?

Le Mondial féminin a mal à la VAR

La FIFA, c'est la Banque mondiale du foot

Trop chère CAN 2019