Filinfo

Basket-ball

Vidéo. Basket: ils reproduisent le dunk historique de Vince Carter en présence de sa "victime"

© Copyright : DR
Les amoureux du basket français avaient rendez-vous avec le all-star game "version frenchie". Une reproduction du fameux week-end américain qui se tient chaque année en février, qui a connu une "reconstitution" du dunk historique de Vince Carter lors des JO 2000. Le clou du spectacle était la victime, Fred Weis, qui s'est prêté au jeu.
A
A

Vince Carter a été le héros du All-star game français. La légende américaine de NBA (toujours en activité) avait rendu les JO 2000 historique grâce à un dunk qu'on ne verra plus jamais ailleurs. 

Il s'était élevé par dessus Fredéric Weis, le pivot de l'équipe de France (2m18) pour dunker et laisser tout le monde bouche bée. La suite était une descente aux enfers pour la victime. Le Français avait vécu une dépression à cause de quelques moqueries pour abandonner finalement le basket et vivre une vie "normale". Il avait tenu un bureau de tabac avant de devenir consultant chez SFR Sport. Pour la belle histoire, Vince Carter s'était publiquement excusé... en 2015. 

Ce week-end, Fred Weis a même accepté de jouer le jeu et être une nouvelle fois la victime. Cette fois-ci c'est pour la reconstitution de ce dunk historique magnifiquement (re)fait par un professionnel en la matière. 

Par Nassim Elkerf
A
A

Tags /


à lire aussi /

Basket-ball NBA
Basket-ball NBA

Vidéo. Une autre folle soirée pour LeBron James

Basket-ball NBA
Basket-ball NBA

Vidéo. Le dunk de l'année signé Karl Anthony Towns

Basket-ball NBA
Basket-ball NBA

Vidéo. Une autre folle nuit pour LeBron James


Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Retrouvez-nous

Chroniques

Maghreb United ou FC Europe?

Kiosque

La vraie-fausse CAN 2019 au Congo

Peur sur Madrid avec la Copa Libertadores

CAN 2019 ou l’étrange silence du Maroc

Le Raja peut-il se passer de Garrido?

Sans Fakhir, l’AS FAR défie le WAC

Fellaini jaloux des cheveux de Guendouzi?

La FRMF enquête avec Kaddioui

Le WAC gagne sans Girard

Le Raja veut que le FUS lui cède ses recettes

Le Real voit jeune pour l'été prochain