Filinfo

Botola

Botola D2. KAC de Kénitra: un club, deux présidents et deux entraîneurs

© Copyright : DR
C'est une situation kafkaïenne que vit le KAC de Kénitra, relégué en deuxième division la saison dernière. Le club est géré depuis quelques semaines par deux présidents. Pis encore, l'équipe est actuellement dirigée par deux entraîneurs: Hassan Oughani et Abdelaziz Karkach.
A
A

Les clubs marocains ne cesseront jamais de nous étonner. Après le MAS, qui connait un duel à distance entre Marouane Bennani et Mohamed Mernissi pour la présidence, c'est au tour du KAC de vivre la même situation. Le club kénitri est également géré par deux présidents: Abdelouadoud Zaaf, patron du club depuis septembre 2016, et Mohamed Mediouni, élu en juillet dernier lors d'une assemblée générale extraordinaire.

Chacun des deux présidents gère à sa manière le club, qui s'est retrouvé aujourd'hui avec deux entraîneurs. Zaaf a engagé Hassan Oughani, tandis que Mediouni a recruté Abdelaziz Karkach.

Une situation difficile qui devra être réglée par la Fédération royale marocaine de football pour trancher et valider un seul comité. Le verdict devrait être donné avant le début de la saison.

Le KAC a quitté l'élite après une saison compliquée, marquée par une grave crise financière. Le club évoluera en deuxième division à partir de cette année.

Par Rajaa Laâssouli
A
A

Tags /


à lire aussi /

Botola litiges
Botola litiges

Arnaques, crimes et Botolistes

Botola 2e journée
Botola 2e journée

Vidéo. Le DHJ déloge le RCOZ

Botola 2e journée
Botola 2e journée

20 min: IRT, un champion qui ne sait plus gagner


Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Retrouvez-nous

Chroniques

Un Français Ballon d'Or, et puis quoi encore?

Mais pourquoi choisissent-ils le Maroc?

Les races n’existent pas

Cette France que nous aimons tant… haïr

Foot: l’esprit d’équipe

Et si on organisait notre propre Mondial?

les Lions encore arnaqués

La plus belle des défaites

Non, l’Arabie Saoudite n’est pas un pays ami ni frère

Ceci n’est pas un reportage

Kiosque

Guendouzi préfère être coq que Lion

Un demi-millier de litiges soumis à la FRMF

Sektioui joue sa dernière carte au WAC

Les titres anglais tirent sur City

L’effet Ziyat se fait déjà ressentir au Raja

Les tickets WAC-Sétif acquis au forceps

Neuf joueurs du MAT portés disparus

Pérez veut une finale contre le Barça

Le Mondial moins coûteux que la Botola

Le boxeur Aït Moussa tué par le laxisme