Filinfo

Botola

Botola D2. KAC de Kénitra: un club, deux présidents et deux entraîneurs

© Copyright : DR
C'est une situation kafkaïenne que vit le KAC de Kénitra, relégué en deuxième division la saison dernière. Le club est géré depuis quelques semaines par deux présidents. Pis encore, l'équipe est actuellement dirigée par deux entraîneurs: Hassan Oughani et Abdelaziz Karkach.
A
A

Les clubs marocains ne cesseront jamais de nous étonner. Après le MAS, qui connait un duel à distance entre Marouane Bennani et Mohamed Mernissi pour la présidence, c'est au tour du KAC de vivre la même situation. Le club kénitri est également géré par deux présidents: Abdelouadoud Zaaf, patron du club depuis septembre 2016, et Mohamed Mediouni, élu en juillet dernier lors d'une assemblée générale extraordinaire.

Chacun des deux présidents gère à sa manière le club, qui s'est retrouvé aujourd'hui avec deux entraîneurs. Zaaf a engagé Hassan Oughani, tandis que Mediouni a recruté Abdelaziz Karkach.

Une situation difficile qui devra être réglée par la Fédération royale marocaine de football pour trancher et valider un seul comité. Le verdict devrait être donné avant le début de la saison.

Le KAC a quitté l'élite après une saison compliquée, marquée par une grave crise financière. Le club évoluera en deuxième division à partir de cette année.

Par Rajaa Laâssouli
A
A

Tags /


à lire aussi /

Botola Kawkab de Marrakech
Botola Kawkab de Marrakech

Un comité de sauvetage au chevet du KACM

Botola 17e journée
Botola 17e journée

Vidéo. OCS-FUS, le match qu’il ne fallait pas rater

Botola Wydad de Casablanca
Botola Wydad de Casablanca

Faouzi Benzarti veut le nouvel El Kaabi


Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Retrouvez-nous

Chroniques

Maghreb United ou FC Europe?

Kiosque

Le public jdidi ne met la main à la poche

La triche au Mondial 2006 confirmée

Le WAC sème ses poursuivants

Le Mondial russe a fatigué Rami

Le directoire du KACM prié de dégager

Messi jouera bien contre le Maroc

Rachid Talbi s’en prend aux fédérations

Alléchant FUS-WAC et explosif MAT-IRT

Nawal et Hajij en course pour le CIO

Le Mondial 2030 s’éloigne du Maroc