Filinfo

Botola

Botola D2. KAC de Kénitra: un club, deux présidents et deux entraîneurs

© Copyright : DR
C'est une situation kafkaïenne que vit le KAC de Kénitra, relégué en deuxième division la saison dernière. Le club est géré depuis quelques semaines par deux présidents. Pis encore, l'équipe est actuellement dirigée par deux entraîneurs: Hassan Oughani et Abdelaziz Karkach.
A
A

Les clubs marocains ne cesseront jamais de nous étonner. Après le MAS, qui connait un duel à distance entre Marouane Bennani et Mohamed Mernissi pour la présidence, c'est au tour du KAC de vivre la même situation. Le club kénitri est également géré par deux présidents: Abdelouadoud Zaaf, patron du club depuis septembre 2016, et Mohamed Mediouni, élu en juillet dernier lors d'une assemblée générale extraordinaire.

Chacun des deux présidents gère à sa manière le club, qui s'est retrouvé aujourd'hui avec deux entraîneurs. Zaaf a engagé Hassan Oughani, tandis que Mediouni a recruté Abdelaziz Karkach.

Une situation difficile qui devra être réglée par la Fédération royale marocaine de football pour trancher et valider un seul comité. Le verdict devrait être donné avant le début de la saison.

Le KAC a quitté l'élite après une saison compliquée, marquée par une grave crise financière. Le club évoluera en deuxième division à partir de cette année.

Par Rajaa Laâssouli
A
A

Tags /


à lire aussi /

Botola Wydad de Casablanca
Botola Wydad de Casablanca

Benzarti peut-il sauver le WAC?

Botola Arbitrage vidéo
Botola Arbitrage vidéo

La VAR au Maroc, pour aujourd'hui ou pour demain?

Botola 8e journée
Botola 8e journée

Vidéo. Tous les buts de la 8e journée


Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Retrouvez-nous

Chroniques

L'enfer du décor. Talib et le DHJ: ces dirigeants ingrats!

Un Français Ballon d'Or, et puis quoi encore?

Kiosque

Le plan B de Naciri pour imposer Benzarti

Qui succédera au Raja de Casablanca ?

HUSA-Raja, le choc du week-end

Neymar remonté contre la presse

La presse camerounaise sereine

Un week-end avec plusieurs finales

Naciri-Girard, place au duel juridique

Le Maroc n'a jamais battu le Cameroun

Dembélé, un mauvais locataire

Les coachs continuent à défiler au WAC