Filinfo

Botola

Botola D1. WAC-Ammouta: un divorce consommé et... planifié!

© Copyright : DR
Houcine Ammouta n'est plus entraîneur du Wydad depuis mardi 9 janvier. Le club casablancais vient de licencier le technicien qui l'a porté au sacre continental il y'a moins de deux mois après le cumul de mauvais résultats aggravés par des tensions internes.
A
A
Le divorce entre Ammouta et le Wydad est consommé. Le club casablancais l'a annoncé via un communiqué officie. L'entraîneur qui a permis au club d'être champion d'Afrique a été viré du banc, deux mois après son sacre. Les Rouges ont mal digéré leur sortie par la petite porte du Mondialito (6e), puis enchaîné avec des résultats chaotiques en championnat qui obligent le WAC à renoncer à sa couronne de champion du Maroc.

En jouant la ligue des champions, le WAC a vu plusieurs de ses matchs de championnat reportés. Or, après le titre de champion d'Afrique et la participation à la coupe du monde, les joueurs ont eu bien du mal à retrouver la dure réalité du championnat national. Entre gradins vides, matchs en milieu de semaine et fatigue accumulée, le groupe a calé, et c'est évidemment le staff technique qui en paye le prix car le comité de direction ne peut pas se permettre de changer tout un effectif.




Sauf que cet effectif champion d'Afrique, est saturé. Les joueurs ne peuvent plus rien donner car ils sont physiquement épuisés. Dans une période comme celle-ci, le coach doit pouvoir faire tourner son effectif pour reposer les éléments émoussés. Mais sur ce coup, Ammouta a manqué de clairvoyance et n'a pas su faire confiance aux "remplaçants" en leur accordant du temps de jeu, pour qu'ils soients prêts quand ils deviennent premier choix "par défaut". Quand les résultats ne suivent pas, c'est évidemment la responsabilité du coach. Mais comment un entraîneur aussi expérimenté, n'a-il pas pu voir le coup venir? 

Ses déclarations à l'issue des matchs perdus ont beaucoup fait parler. Surtout la façon avec laquelle Ammouta jette toute la responsabilité sur les joueurs qui tantôt "ne sont plus les mêmes", tantôt "manquent d'application"... N'importe quel entraîneur sait que s'il se met le vestiaire à dos, ses jours sont comptés. Mais Ammouta n'a pas changé de discours, tout au contraire... et à dessein; Il n'a assumé la responsabilité d'aucune des 6 défaites du WAC cette saison en championnat. 




l'hypothèse la plus probable est que le technicien marocain a savonné sa propre plache afin d'être limogé par le comité, afin de ne pas repartir les mains vides du club avec lequel il est sous contrat jusqu'au mois de juin. Difficile de renoncer à 6 mois de salaire, d'autant qu'il est champion d'Afrique, et que sa côte est montée en flèche sur le marché continental. Financièrement, le divorce arrange tout le monde. Mais selon nos sources, Said Naciri a tenté un dernier coup lundi soir, tout de suite après la défaite face au KACM.

Le président du WAC a demandé à Ammouta de démissionner et trouver un accord à l'amiable pour les salaires dûs. Selon les mêmes sources, Naciri a proposé à son entraîneur d'accepter de jeter l'éponge contre deux mois de salaire... une offre que le technicien a gentiment décliné. Il préfère toucher toutes ses indémnités puisque la FRMF lui garantit ce droit tant qu'il n'est pas démissionnaire. 




Cette sortie par la petite porte était donc planifiée par les deux camps, dans un scénario qu'on connaît désormais par coeur : le technicien qui préfère que le club le vire pour toucher ses indemnités plutôt que démissionner gratuitement tout en prenant soin de se mettre à dos les joueurs, et le président qui fait tout pour que son coach jette l'éponge sans demander le moindre sou. Au final, le plus grand perdant dans l'histoire c'est le public du Wydad, fou de joie y'a deux mois, et qui aujourd'hui, s'interroge sur l'avenir de son club de coeur...
Par Nassim Elkerf
A
A

Tags /


à lire aussi /

Botola Wydad de Casablanca
Botola Wydad de Casablanca

Info360: Benzarti sur le banc du WAC samedi

Botola 11e journée
Botola 11e journée

Vidéo. Les Rouges prennent les commandes

Botola 11ème journée
Botola 11ème journée

Vidéo. Le WAC enfonce les FAR et prend la tête


Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Retrouvez-nous

Chroniques

Maghreb United ou FC Europe?

Kiosque

Raja et WAC sans... complexe

Le WAC compte rester leader

La CAN 2019 a bien été budgétisée par T. Alami

Des footballeurs jonglent avec l'âge en Inde

Les alibis de Talbi Alami sur la CAN 2019

Pas de derby au complexe Mohammed V?

Le Qatar sous pression de la FIFA à Marrakech

L'Inter casse sa tirelire pour Icardi

KACM: condamné au TAS, menace par la FIFA

L'Afrique du Sud "marchande" avec la CAF