Filinfo

Foot

Ben Arfa préfère le chômage aux "petits" clubs

© Copyright : DR
Kiosque360. Depuis qu’il a quitté Rennes au terme de la saison passée, Hatem Ben Arfa a complètement disparu des radars. Un mois après la clôture du mercato, l’ancien Parisien n’a manifestement toujours pas trouvé de club. Peut-être que l’enfant terrible du foot français en voulait trop.
A
A

Voilà un mois que le marché des transferts a fermé et toujours aucune nouvelle de Hatem Ben Arfa. Ce dernier n’a visiblement toujours pas trouvé de club. Mais qu’est-il donc arrivé à l’enfant terrible du football français? L’on se souvient qu'il avait expliqué, deux jours après la clôture du mercato, son chômage en ces termes: «Aucun des challenges qui m'ont été proposés ne m'a excité. C'est comme avec une femme, si elle ne t'excite pas, laisse tomber frère.»

Dans sa livraison de cette semaine, le magazine France Football donne quelques éléments de réponse pour mieux comprendre la situation de Ben Arfa. A en croire le célèbre magazine français, Ben Arfa se serait montré très gourmand lors du mercato, alors que de nombreux clubs ont manifesté leur intérêt.

«On lui a demandé poliment, mais quand les réponses traînent. À un moment donné, il faut sentir que l'envie est partagée. On lui avait soumis quelque chose, mais visiblement il a décidé de ne rien décider. Je sais son amour pour le foot, mais le haut niveau, c'est aussi des exigences. Sinon, à quoi cela servirait-il de s'entraîner», a expliqué l’entraineur du Havre, Paul Le Guen.

Le Havre n’est pas la seule équipe face à laquelle Ben Arfa s’est montré hésitant. L’Espanyol Barcelone, la Sampdoria, le Betis Séville ou même l’Espérance de Tunis avaient exprimé un certain intérêt pour le joueur. Mais ce dernier s’est montré un peu trop exigeant.

«À partir du moment où Ben Arfa considère qu'il doit être au centre du projet sportif, ça ne pouvait pas aller plus loin», a expliqué une source bien informée du dossier Ben Arfa à France Football. Même un gros salaire n’a pas pu séduire l’ancien Marseillais puisqu’un club chinois s’est proposé pour le joueur. «Niet», a répondu Hatem.

Par Ismail El Fassi
A
A

Tags /


à lire aussi /

Foot Mercato
Foot Mercato

Un milieu de Chelsea dans le viseur de Zidane

Foot Mercato
Foot Mercato

Un club saoudien offre 3.5 millions de dollars pour une star du Wydad

Foot Championnats européens
Foot Championnats européens

La face cachée des finances des clubs européens


1 commentaires /

  • Farid
    Le 09 Oct. 2019 à 09h10
    Je pense que si Hatem Benarfa était un joueur exceptionnel il aurait trouvé sa place au PSG ou même à Rennes. Il peut avoir des coups d'éclat mais pour le reste c'est un joueur très moyen qui en fait parfois trop. Les expériences de la vie sont parfois cruelles et il faut qu'il se rende de lui-même compte de son vrai niveau car son entourage lui a fait croire qu'il était dans la classe des très grands joueurs. Si les grands clubs ne se sont pas battus pour lui c'est qu'il y a une raison et il faut s'y résoudre.
    Je pense qu'il est resté sur l'idée du "grand espoir du football" français d'il y a longtemps et de sa très belle saison niçoise d'il y a presque une dizaine d'année. Mais ce genre de choses doivent être confirmées, sin ça reste des promesses. Ben Arfa en est là.
Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Retrouvez-nous

Chroniques

Non, il ne faisait pas “trop chaud” à Doha

Gullit ne comprend rien aux Marocains

Kiosque

Le handballeurs marocains se préparent pour la CAN 2020

Les joueurs locaux répondent à Vahid

Le Raja joue 4 matchs en 10 jours

Ronald Koeman de retour au Barça?

La Botola solde certains retards

Alerte aux supporters tunisiens

Les Locaux face à l'obstacle algérien

Pogba au Real, ce n'est pas pour demain

Les sportifs paieront l'impôt

Verdict du TAS en novembre pour WAC-EST