Formulaire de recherche

Benatia et Bouhaddouz inquiètent Renard

Mehdi Benatia

© Copyright : DR

Posté le 19/10/2017 à 22h34 par Fayçal Ismaili

Kiosque360. À moins de quatre semaines du choc Maroc-Côte d’Ivoire, les blessures de Mehdi Benatia et Aziz Bouhaddouz inquiètent Hervé Renard. Pour le moment, le staff médical de la sélection surveille de près les deux joueurs pour anticiper un plan B.

À en croire le quotidien Al Ahdath Al Maghribia du 20 octobre, le sélectionneur Hervé Renard aurait contacté le défenseur Mehdi Benatia pour s’enquérir de sa blessure lors du match qui a opposé la Juve au Sporting Lisbonne, comptant pour la troisième journée de la phase de poules de la Ligue des Champions UEFA.

À la 46e minute, Benatia, qui s’est plaint d’une douleur à la cheville gauche, a été remplacé par Andrea Barzali. Un remake du récent scénario du match qui a opposé le Maroc au Gabon (3-0), quand Renard a sorti le joueur qui souffrait de la même blessure. La nouvelle blessure du défenseur marocain des Biaconeri inquiète au plus haut point le sélectionneur, à 22 jours du match décisif du Maroc contre la Côte d’Ivoire.

Selon la source d’Al Ahdath, Abderrazak El Hifti, le médecin de la sélection nationale, aurait contacté le staff médical de la Juventus de Turin pour connaitre dans les détails la nature et la gravité de la blessure de Benatia qui a subi aujourd’hui un examen médical de sa cheville.

L’autre joueur dont la blessure inquiète Renard est Aziz Bouhaddouz, l’attaquant du FC Sankt Pauli, blessé lors des échauffements qui ont précédé la rencontre amicale entre le Maroc et la Corée du Sud (3-1) qui s’est joué en Suisse. Une blessure qui a forcé le joueur à déclarer forfait lors du match de son équipe contre le FC Kaiserslautern, vendredi dernier.

Pour rappel, l’attaquant de pointe des Lions de l’Atlas n’a pas joué les trois derniers matchs avec la sélection pour cause de blessure. Reste à savoir si ces deux joueurs feront partie de la liste des convoqués qu’Hervé Renard va révéler le 30 octobre.

Posté le 19/10/2017 à 22h34 Par Fayçal Ismaili