Formulaire de recherche

CAF: les grands du football se retrouvent au Maroc

Infantino et lekjaa au riad

© Copyright : DR

Posté le 12/07/2017 à 16h19 par Nassim Elkerf

Les grands esprits du football se sont donnés rendez-vous les 18 et 19 juillet à Rabat pour le symposium de la CAF. Au menu, quelques dossiers chauds et la présence sur le tapis rouge de plusieurs grandes stars du ballon rond africain.

Rabeh Madjer, Patrick M'boma et peut-être même Samuel Eto'o seront attendus à Rabat pour assister au symposium de la CAF. Lors de ce séminaire, des points sensibles du football africain seront abordés, et plusieurs dossiers chauds seront également traités. La présence de Gianni Infantino, le président de la FIFA, ou encore Ahmad Ahmad, l'homme fort de la CAF, est un signe fort que cette réunion des grands esprits à Rabat connaîtra des surprises et de grandes décisions.

Au menu, les problématiques relatives aux compétitions de la CAF, notamment celles liées au format, à la périodicité ou encore à l’organisation. En détails, les sujets qui seront mis à table sont la Coupe d’Afrique des Nations et son déroulement ainsi que son cahier des charges, les compétitions interclubs, la formation, la relation étroite entre le football et le développement, sans pour autant négliger la communication, la charte des médias et surtout le marketing et la télévision.

En d’autres termes, le nombre des nations participantes à la coupe d'Afrique sera étudié. La proposition du passage à 24 équipes tient la route et les partisans de cette idée la défendront en présence du président de la FIFA. Mais c’est surtout le dossier de la CAN 2019 qui risque de filer d’entre les mains du Cameroun qui nous intéresse.

Le Maroc est prêt à remplacer le pays des Lions indomptables, qui a du mal à répondre aux délais fixés par la CAF, qui ne risquerait pas un autre fiasco, après celui de la CAN 2017 au Gabon. Nos sources proches de la fédération confirment que le Maroc a les atouts logistiques pour accueillir la prochaine coupe d’Afrique des Nations. En attendant le verdict, le congrès sera une occasion pour discuter des droits TV.

Lors de sa campagne pour la présidence de la CAF, Ahmad Ahmad avait promis de mettre fin au “monopole” de beIN Sports. Le symposium à Rabat ces 18 et 19 juillet représente la première occasion d’ouvrir le débat concernant  la diffusion TV.  Le congrès de 2017 ne s’arrêtera pas aux “gros dossier” à millions de dollars, l’épineux dossier de la formation sera également ouvert, en présence des grands visages du football, qui ont dans certains cas leurs propres académies.

Ainsi le symposium représente l’opportunité de parler de tout, et surtout à cœur ouvert, avant l’assemblée générale de la Confédération africaine de football prévue le 21 juillet à Rabat.

Posté le 12/07/2017 à 16h19 Par Nassim Elkerf