Filinfo

Foot

Combien a rapporté le Mondial à la Russie?

© Copyright : DR
La Coupe du Monde ça rapporte. Le comité d’organisation du Mondial 2018 a annoncé que le tournoi a injecté 12,5 milliards d’euros dans l'économie russe et permis de créer plus d’1,5 million d’emplois.
A
A

On comprend mieux pourquoi les pays se bousculent pour organiser la Coupe du Monde de la FIFA. La Russie, pays hôte de l’édition 2018, vient d’annoncer ses bénéfices. Et ça donne le tournis.

En visite à Doha, Alexeï Sorokine, à la tête du comité d’organisation russe, a présenté un rapport sur les retombées économiques, sociales et écologiques de ce tournoi, qui s'est déroulé du 14 juin au 15 juillet dans 11 villes de Russie.

Selon ce rapport, le Mondial 2018 a rapporté 12,5 milliards d'euros (136,5 milliards de dirhams) à l'économie russe entre 2013 et 2018. Cela représente 1,1% de son PIB. “Les chiffres que révèle ce rapport sont assez surprenants”, a déclaré Sorokine lors d'une conférence sur le football organisée au Qatar, pays hôte du prochain Mondial, en 2022.

Le rapport indique également qu'entre 2013 et 2018, 315.000 emplois ont été créés chaque année (soit 1575000 en 5 ans).

Vivement une Coupe du Monde au Maroc!

 

 

Par Le360sport
A
A

Tags /


à lire aussi /

Foot Russie 2018
Foot Russie 2018

Koscielny, l'homme qui souhaitait le malheur des Bleus

Foot Economie
Foot Economie

Revenus records pour Manchester United

Foot Russie 2018
Foot Russie 2018

Combien nous a coûté la Coupe du monde russe?


Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Retrouvez-nous

Chroniques

L'enfer du décor. Talib et le DHJ: ces dirigeants ingrats!

Un Français Ballon d'Or, et puis quoi encore?

Kiosque

Le plan B de Naciri pour imposer Benzarti

Qui succédera au Raja de Casablanca?

HUSA-Raja, le choc du week-end

Neymar remonté contre la presse

La presse camerounaise sereine

Un week-end avec plusieurs finales

Naciri-Girard, place au duel juridique

Le Maroc n'a jamais battu le Cameroun

Dembélé, un mauvais locataire

Les coachs continuent à défiler au WAC