Filinfo

Foot

Coupe du Trône: les arbitres au banc des accusés

© Copyright : DR
Kiosque360. Les huitièmes de finale retour de la coupe du trône ont été émaillés de plusieurs erreurs d’arbitrage qui ont influencé les résultats de plusieurs rencontres et déclenché la colère des clubs.
A
A

C’est un tour qui a connu une cascade d’erreurs d’arbitrage qui ont totalement changé la physionomie et le résultat du tour qualificatif pour les quarts de finale de la coupe du trône précise le quotidien Al Massae dans son édition du 22 septembre.

L’arbitre Abderrahim Yakoubi a été le héros du match qui a opposé le Difaa Hassani d’El Jadida à l’Ittihad de Tanger. Alors que les deux clubs étaient à égalité lors du temps additionnel (1-1), le joueur des Doukkalis, Mohamed Ali Bamaâmar a touché la balle avec les mains dans la surface de réparation. Mais, Abderrahim Yakoubi a refusé d’accorder un penalty à l’Ittihad de Tanger, ce qui aurait qualifié les poulains de Badou Zaki.

Même topo dans l’autre rencontre qui a opposé le Chabab Rif d’Al Hoceima à l’AS Salé (0-1), puisque l’arbitre Karima Sabri a déclenché la colère des Slaouis à qui il refusé d’accorder un pénalty. Vainqueur avec 2-0 lors du match aller, le CRA s’est qualifié au tour suivant malgré sa défaite.

De son côté, le Hassania d’Agadir qui affrontait le Chabab Atlas de Khénifra a fait les frais du sifflet de Nabil Barqia. Ce dernier a refusé un penalty à l’équipe gadirie avant d’en accorder un autre, celle fois-ci réglementaire au CAK qui s’est finalement imposé au stade Adrar sur le score de 2-1. L’Olympique de Khouribga s’est qualifié au quart de finale après contre le Rapide cotonnière d’Oued-Zem (RCOZ) qu’il  a battu par deux buts à zéro. Selon Al Massae, l’OCK aurait bénéficié d’un cadeau de l’arbitre Samir El Kazzaz qui a accordé un penalty imaginaire sifflé après une présumée faute du joueur de RCOZ, Toufiq Sefsafi, contre un joueur de l’OCK.

«La majorité de ces erreurs a faussé les résultats des matchs et sapé la confiance dans l’arbitrage marocain, crédité pourtant d’un début de championnat exemplaire», a confié un arbitre international à Al Massae.

Par Fayçal Ismaili
A
A

Tags /


à lire aussi /

Foot Russie 2018
Foot Russie 2018

Mondial 2018: les arbitres pourront arrêter les rencontres en cas d'actes racistes

Foot CORRUPTION
Foot CORRUPTION

Un arbitre saoudien, retenu pour le Mondial 2018, suspendu à vie

Foot Coupe du Trône
Foot Coupe du Trône

Pas de Coupe du Trône avant août


Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Retrouvez-nous

Chroniques

Non, l’Arabie Saoudite n’est pas un pays ami ni frère

Ceci n’est pas un reportage

Félonie saoudienne

P’tit-pont: Souvenirs, souvenirs...

Corner. Task Force, tu ne tueras point!

Ce n’était pourtant qu’un match de foot

P’tit-pont. Mondial: le bonheur des quarts

Maroc 2026: le spot de la honte!

Hors jeu. Foot, c’est la guerre!

Soyons réalistes, demandons un miracle!

Kiosque

Mondial maroco-algérien? El Khalfi évasif

L'autocritique et la confiance de Dirar

Le FC Bâle intéressé par Ahaddad

La barbichette porte-bonheur de CR7

Le Maroc a gagné une équipe d’avenir

Les lions ont stressé le président portugais

Ça se gate entre Benatia et Hadji

Lions de l'Atlas: autopsie d'une élimination

Mondial 2030: Le Maroc en solo?

120 millions de dirhams pour le Mondial russe