Filinfo

Foot

Disparition: la légende Oscar Fulloné, ancien entraîneur du Raja et du WAC, n'est plus

© Copyright : DR
Le légendaire entraîneur argentin, Oscar Fulloné, n'est plus. L'ancien coach du Raja et du Wydad, se trouvait au Maroc, mais n'avait plus fait signe de vie à ses collègues à Radio Mars. Il s'est éteint dans son domicile à Casablanca. L'homme, qui a participé à l'écriture de plusieurs pages dorées avec le RCA et le WAC, a officié plusieurs saisons au sein de plusieurs équipes marocaines, où il a gagné sa réputation en s'adjugeant plusieurs titres locaux et internationaux.
A
A

Si on demande aux supporters du Raja, quel est l'entraîneur qui a le plus marqué l'histoire du club et son style de jeu, ils diront que c'est Oscar Fulloné. Aujourd'hui, la légende, ancien joueur reconverti en sélectionneur, n'est plus, Fulloné a été retrouvé mort à son domicile ce matin. Il était surtout réputé pour avoir décroché de nombreux titres dans quatre pays différents.

À 78 ans, l'Argentin était l’une des figures emblématiques du football marocain dans les années 2000. Il avait tout remporté avec les Verts en marquant son passage chez les Rouges par une coupe africaine des coupes. Nos condoléances à la famille, ainsi qu'aux amis du mythe Fulloné.

Par Nassim Elkerf
A
A

Tags /


à lire aussi /

Foot Derby
Foot Derby

Les arguments du Raja contre le derby aux Émirats

Foot Complexe Mohammed V
Foot Complexe Mohammed V

Le maire de Casa avare avec Raja et WAC

Foot fermeture complexe Mohammed V
Foot fermeture complexe Mohammed V

Un tout petit stade pour deux géants du foot


Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Retrouvez-nous

Chroniques

Non, il ne faisait pas “trop chaud” à Doha

Gullit ne comprend rien aux Marocains

Kiosque

Les sportifs paieront l'impôt

Verdict du TAS en novembre pour WAC-EST

Feu vert pour le VAR en Botola

A joueurs ultra-payés, clubs puissants

Vers l’Ultime combat de Badr Hari

En 4 matchs, Vahid a testé 32 joueurs

Un Cityzen futur Lion de l'Atlas

N'golo Kanté interesse le Real

Le coach «local» remonté contre Vahid

Les matchs en retard plombent la Botola