Filinfo

Foot

Des dizaines de stades de proximité se meurent

© Copyright : khalil Essalak
Kiosque360. Mal entretenus et surexploités, près d’une centaine de stades de proximité sont dans un niveau de dégradation avancé. Un gâchis qui nécessite une intervention urgente des autorités.
A
A

A en croire le quotidien Assabah du 13 novembre, pas moins de 92 stades de proximité, équipés de gazon artificiel, seraient menacés de disparition en raison du manque de maintenance après leur mise à la disposition des clubs et des communes.

Assabah poursuit que dans leur majorité, ces infrastructures sportives n’ont jamais été entretenues, particulièrement les stades occupés par les clubs amateurs qui ne disposent pas de moyens financiers.

Pire, le quotidien révèle que plusieurs clubs amateurs partagent souvent les mêmes stades, gérés non pas par ces clubs, mais par les communes ou les délégations régionales du ministère de la Jeunesse et des sports.

En cause, l’utilisation de ces stades ne respecte pas les termes des cahiers des charges, comme le nombre d’heures d’entrainement tolérées par la pelouse, ou encore la fermeture de l’accès à ces stades en dehors de ces heures.

Pour tirer la sonnette d’alarme, les responsables de plusieurs clubs amateurs ont contacté le président de la FRMF, Fouzi Lekjaâ, pour l’informer de l’état de délabrement avancé de ces infrastructures. Lekjaâ s’est étonné de son côté de la négligence dont font preuve ces clubs qui n’ont jamais daigné réserver une partie infime de leur budget pour la maintenance de ces stades.

Pourtant, un budget de 786 MDH a été dépensé pour construire ces stades dans le cadre d’un grand projet de requalification du football marocain lancé en 2014 et qui a connu la participation de plusieurs ministères.

Par Ismail El Fassi
A
A

Tags /


à lire aussi /

Foot Algérie-Maroc
Foot Contrôles antidopage
Foot Centre Mohammed VI

Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Retrouvez-nous