Filinfo

Foot

Le FUS pourrait être amené à jouer les finales de la Coupe du trône et de la CAF… le même jour!

© Copyright : DR
Kiosque360. La FRMF a certes toujours programmé la finale de la Coupe du trône le 18 novembre, jour de l’indépendance au Maroc. Or cette date est aussi celle de la finale de la Coupe de la CAF 2017. Le FUS étant encore en course pour les deux trophées, qu’arrivera-t-il s’il se qualifie aux deux finales?
A
A

Le Fath de Rabat se bat actuellement sur deux fronts, national et continental, pour briguer la Coupe du trône et la Coupe de la CAF. Mais le hasard de calendrier a voulu que les finales de ces deux compétitions soient programmées le même jour, soit le 18 novembre prochain.

C’est qui fait dire à Assabah de ce mercredi 11 novembre que la FRMF se retrouve face à un véritable casse-tête. A sa décharge, le fait que la Coupe du trône s’est toujours jouée à la date du 18 novembre, qui coïncide avec la fête de l’indépendance du Maroc. Ce dont la CAF aurait dû aussi tenir compte, contrairement à la FIFA qui a fait jouer le Mali et le Maroc, entre autres pays musulmans, en éliminatoires de la Coupe du monde 2018 le jour même l’Aid-El Kébir.

N’empêche qu’au jour d’aujourd’hui, le problème se pose toujours pour le FUS, et probablement que la FRMF attend de voir si le club rbati va se qualifier pour les deux finales, pour entamer des négociations avec la CAF en vue d’un décalage de la finale de la coupe continentale. Surtout, précise Assabah, que la finale de la Coupe du trône sera présidée par le prince Moulay Rachid au stade Cheikh Mohamed Laghdaf de Laâyoune.

Entre-temps, le FUS jouera ce jeudi le match retour des 8es de finale de la Coupe du trône contre le Raja de Casablanca au Stade Moulay El Hassan de Rabat. L’aller entre les deux clubs s’est soldé par un nul vierge. Le 20 octobre courant, le FUS accueillera les Congolais du TP Mazembe, en match retour des quarts de finale de la Coupe de la CAF, le match aller ayant été remporté par le club de Lubumbashi par 1-0.

En tout cas, au cas où le FUS accède à la finale de ces deux coupes, une solution doit être rapidement trouvée, pour que le club ne soit pas obligé de sacrifier une coupe pour une autre, ses adversaires ayant eux aussi un agenda chargé.

Par Mohammed Ould Boah
A
A

Tags /


à lire aussi /

Foot FUS
Foot FUS

Le FUS lance sa cellule de haut niveau

Foot Mercato
Foot Mercato

Info360. Le FUS et le Raja se disputent Mokrane

Foot Mercato
Foot Mercato

Mercato: Nayef Aguerd signe à Dijon


Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Retrouvez-nous

Chroniques

Ceci n’est pas un reportage

Félonie saoudienne

P’tit-pont: Souvenirs, souvenirs...

Corner. Task Force, tu ne tueras point!

Ce n’était pourtant qu’un match de foot

P’tit-pont. Mondial: le bonheur des quarts

Maroc 2026: le spot de la honte!

Hors jeu. Foot, c’est la guerre!

Soyons réalistes, demandons un miracle!

Hors jeu. Infantino, ce doux dictateur

Kiosque

ça se complique pour les Lions de l'Atlas

Amrabat: le bon réflexe du docteur El Hifti

Les fans marocains en force en Russie

Le Barça piqué au vif par le Niet de Grizou

Le Mondial sur beIN, c'est gratuit!

Maroc-Iran: avantage aux lions de l’Atlas

Le Maroc doit, enfin, gagner son 1er match

Turki Al-Sheikh s'est "trumpé" de frère

L'Iran, cet écueil devant les Lions

Premier Mondial pour la bande à Benatia