Filinfo

Foot

Messi: "Ce serait terrible de voir Neymar au Real"

© Copyright : DR
Les rumeurs qui mènent Neymar au Real Madrid persistent. Lionel Messi, son ami et ancien coéquipier au Barça s'est prononcé pour la première fois sur ce sujet. Il révèle que voir le Brésilien chez les Merengue serait "un vrai coup pour les Catalans".
A
A
Neymar au Real Madrid, c'est peut-être pour bientôt. Mais en attendant, son ancien coéquipier à Barcelone, Lionel Messi, a avoué que ce serait terrible de voir son ami avec le maillot du Real. 

"Ce serait terrible de voir Neymar au Real Madrid, pour tout ce qu'il signifiait pour Barcelone. Ce serait un grand coup pour tous les fans", a reconnu La Pulga au micro de Tyc Sports.

Arrivé en 2013, Neymar a marqué l'histoire du FC Barcelone. Avec 105 buts et 80 passes décisives en 186 matchs, il a quitté le Barça l'été dernier pour répondre à l'appel du PSG qui a payé sa clause libératoire de 222 millions d'euros. Depuis, son absence se fait ressentir au Camp Nou, et les supporters tremblent à l'idée de le voir faire les beaux jours du Real très prochainement... 

Par Nassim Elkerf
A
A

Tags /


à lire aussi /

Foot Mercato
Foot Mercato

La star de la Côte d'Ivoire affole le mercato

Foot Mercato
Foot Mercato

Attendus au FC Barcelone, ils débarquent à la Juve

Foot Ligue 1
Foot Ligue 1

Neymar prêt à tout pour rejoindre le Barça


Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Retrouvez-nous

Chroniques

C’est nous ou c’est le foot qui nous rend comme ça?

Egorgés, dites-vous?

Au nom du maire

Violence aveugle

Kiosque

La corruption gangrène le foot camerounais

Renard «espionne» les éléphants

Infantino lâche Ahmad Ahmad

Le harcèlement éclabousse la CAN

Majorque n’a pas oublié Badou Zaki

Les Marocains conjurent le sort du 1er match

Trop d’adrénaline chez les Pharaons?

Le Mondial féminin a mal à la VAR

La FIFA, c'est la Banque mondiale du foot

Trop chère CAN 2019