Formulaire de recherche

Mondial 2018: Munir El Haddadi redevient une priorité pour la FRMF

Messi et El Hadadi

© Copyright : DR

Posté le 14/11/2017 à 23h44 par Mohammed Ould Boah (Mise à jour le 14/11/2017 à 23h45)

Kiosque360. La participation des Lions de l’Atlas au Mondial 2018 ne sera pas une simple virée touristique au pays des Tsars et des Bolcheviks. Fouzi Lekjaa compte mettre tous les atouts du côté des poulains de Renard, dont une nouvelle tentative d’arracher le passeport sportif de Munir El Haddadi.

Si l’Espagne s’entête toujours à refuser de se séparer du passeport sportif du maroco-espagnol Munir El Haddadi, Fouzi Lekjaa tient coûte que coûte à le lui arracher.

Selon une information rapportée par le quotidien Assabah de ce mercredi 15 novembre, c’est Munir El Haddadi lui-même qui aurait contacté la FRMF pour lui demander de relancer son dossier auprès de la FIFA et de l’Espagne en vue de lui permettre de participer au Mondial russe sous le maillot marocain.

El Haddadi, transféré cet été du FC Barcelone vers un autre club de la Liga, le Deportivo Alavès, a déjà joué sous le maillot espagnol, mais a récemment exprimé sa volonté de porter le maillot de son pays d’origine, le Maroc.

Face au refus de l’Espagne de lui remettre son passeport sportif, El Haddadi s’est adressé également aux responsables de la FIFA, leur demandant de «défendre les droits des joueurs binationaux», et qu’il serait insensé de détruire tout l’avenir d’un jeune joueur par le simple fait «qui n’a joué que trois petites minutes sous le maillot d’une équipe», en référence à sa sélection, il y a deux ans, par la Roja.

Cette donne intervient au bon moment, puisqu’en plus de la qualification, samedi dernier, au cœur même d’Abidjan, des Lions de l’Atlas pour le Mondial russe, la Fédération royale marocaine de football planche déjà sur la mise en œuvre d’un programme visant à réaliser de bon résultats au Mondial, et non pas la simple figuration. Munir El Haddadi serait donc un renfort non négligeable, sur lequel comptent aussi bien Lekjaa, qu’Hervé Renard.

Posté le 14/11/2017 à 23h44 Par Mohammed Ould Boah