Filinfo

Foot

Officiel: le derby aux Émirats reporté

© Copyright : DR
Désireux de reporter le derby exhibition du 23 mars à Abu Dhabi, le Raja de Casablanca a obtenu gain de cause auprès de la FRMF, puis du Conseil sportif émirati. Détails.
A
A

Sans préciser à quelle date il aura finalement lieu, le Conseil des sports d'Abu Dhabi, organisateur de l'événement, a accepté de reporter le derby exhibition entre le Raja et le Wydad de Casablanca, initialement prévu le 23 mars prochain.

Lire aussi: Derby aux Émirats, les explications du Raja

L'organisme émirati a communiqué en ce sens ce matin via une publication sur son compte twitter: "suite à une demande de la Fédaration royale marocaine de football, le Conseil des sports d'Abu Dhabi annonce le report du derby marocain à une date ultérieure."

 

 

 

 

 

 

Par Le360sport
A
A

Tags /


à lire aussi /

Foot Mercato
Foot Mercato

La star de la RSB file aux Émirats arabes unis

Foot Supercoupe CAF
Foot Supercoupe CAF

Où et quand aura lieu la Supercoupe d'Afrique?

Foot Derby
Foot Derby

Les arguments du Raja contre le derby aux Émirats


Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Retrouvez-nous

Chroniques

Khawa Khawa

Les femmes aux fourneaux, les cons à la radio

Et merde!

Par ici la baballe: on ne s’en foot plus!

C’est nous ou c’est le foot qui nous rend comme ça?

Egorgés, dites-vous?

Au nom du maire

Violence aveugle

Kiosque

44 matchs avec les Lions de l'Atlas et s'en va

La CAF rouvre le dossier du scandale de Radès

Les acteurs du football national en conclave

De Ligt toujours dans le viseur du Barça

Nouvelle course d'obstacles pour El Guerrouj

Ce que coûtera le limogeage de Renard à la FRMF

L'Espérance mise sur Benzarti contre le WAC

L'OM va-t-il renvoyer ADil Rami?

Les coaches locaux diagnostiquent les Lions

Place au verdict sur le scandale de Radès