Formulaire de recherche

Ronaldinho, nouvelle égérie de l’extrême-droite brésilienne?

Le PEN attire Ronnie

© Copyright : DR

Posté le 15/12/2017 à 21h00 par Fayçal Ismaili

Kiosque360. Comme Romario et Bebeto avant lui, le génial numéro 10 brésilien Ronaldinho envisage très sérieusement d’embrasser une carrière politique, et pas pour n’importe quel parti. L’ancien joueur du PSG et du Barca pourrait même se présenter aux prochaines élections sénatoriales sous les couleurs d’un parti d’extrême-droite.

Le fantastique numéro 10 du FC Barcelone et du Paris Saint-Germain, le Brésilien Ronaldiho, est sur le point de se lancer en politique dans son pays natal, à l’instar d’autres gloires du football brésilien, comme Romario ou Bebeto.

L’ancien Ballon d’or s’apprête même à se présenter aux prochaines élections sénatoriales de l’Etat de Minas  Gerais, rapporte le site de la chaîne eurosport.fr dans un article publié ce vendredi 15 décembre. Pour ce faire, le vainqueur de la Coupe du monde 2002 a choisi de se présenter sous les couleurs du PEN (Parti écologique national). Une formation qui ressemble bien plus à son homonyme français qu’aux partis écologistes européens.

En effet, le PEN brésilien est, comme le définit eurosport.fr, «un parti politique d'extrême-droite rejoint en 2017 par le controversé Jair Bolsonaro et renommé récemment parti des Patriotes (un nouveau nom qui n'a pas encore été validé par le Tribunal supérieur électoral)».

Jair Belsonaro est d’ailleurs souvent comparé à Donald Trump pour son côté populiste et ses diatribes anti-minorités. «Il est connu au pays du football pour ses positions pro-peine de mort, anti-avortement, anti-mariage homosexuel et ses nombreux dérapages homophobes, misogynes et racistes.

Selon le journal brésilien «O Globo», il devrait annoncer officiellement sa candidature pour la présidentielle en mars 2018, en même temps que Ronaldinho», conclut eurosport.fr.

Posté le 15/12/2017 à 21h00 Par Fayçal Ismaili