Filinfo

Foot

Un footeux parmi les plus riches français

© Copyright : DR
Selon le magazine économique spécialisé Challenges, Mathieu Flamini vient d'intégrer le top 500 des fortunes françaises. Détails
A
A

Selon le magazine économique Challenges, l'ancien milieu de terrain français, Mathieu Flamini,  pèse 200 millions d'euros, ce qui le classe au 395e rang du Gotha économique hexagonal.

C'est avec GFBiochemicals, l'entreprise dans laquelle il est associé avec un homme d'affaires italien pour produire de l'acide lévulinique, une molécule qui peut se substituer au pétrole pour créer des dérivés plastiques à partir de déchets de bois ou de résidus de maïs, que Flamini s'est enrichi. 

Si Mathieu Flamini est le seul footballeur du classement de Challenges, c'est grâce à son investissement dans la chimie et non pas avec ses gains de footballeur pro même s'il a faitt une très belle carrière entre Marseille, Arsenal, et le Milan AC. L'aboyeur des Gunners a flairé la bonne affaire et en récolte aujourd'hui les subsides. 

Par Aymane Kadiri Alaoui
A
A

Tags /


à lire aussi /

Foot Economie
Foot Economie

Combien a rapporté le Mondial à la Russie?

Foot Economie
Foot Economie

Revenus records pour Manchester United

Foot Economie
Foot Economie

Ligue des Champions: le fric, c'est chic!


Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Retrouvez-nous

Chroniques

L'enfer du décor. Talib et le DHJ: ces dirigeants ingrats!

Un Français Ballon d'Or, et puis quoi encore?

Kiosque

Les coachs continuent à défiler au WAC

Sale temps pour les entraîneurs en Botola

Azaro risque gros en Egypte

Une femme de TV à la tête du foot anglais

Idrissi est Lion, reste l’aval de la FIFA

Un rythme effréné attend les clubs marocains

Les Ultras anti-Fakhir s'expliquent

Le Qatar associerait l’Iran au Mondial 2022

Où va l'argent du football?

La menace de trop contre Fakhir