Filinfo

Marocains du monde

La valeur d’Amine Harit en chute libre

© Copyright : DR
Après une saison catastrophique en Bundesliga, plusieurs joueurs de Schalke 04 ont vu leur valeur marchande diminuer considérablement. L’international marocain Amine Harit, n’échappe pas à la règle. Détails.
A
A

L’international marocain Amine Harit a vécu une saison cauchemardesque avec Schalke 04 en Bundesliga. N’ayant disputé que 18 rencontres contre 31 en 2017, le Lion de l’Atlas est sur le départ et son prix est largement a la porté des clubs qui souhaitent s’offrir ses services.

Selon le site allemand Transfermarket, Amine Harit est le joueur de l’effectif de Schalke 04 ayant enregistré la plus forte baisse. En effet, la valeur marchande de l’ancien joueur du FC Nantes, agé aujourd'hui de 21 ans, est passée de 25 millions en 2018 à 10 millions ce mois-ci, soit une chute de 15 millions d’euros.

Présent au stage de préparation de l'équipe nationale, Amine Harit fait partie des 27 joueurs susceptibles de jouer la prochaine Coupe d'Afrique des Nations en Égypte. Une bouffée d'oxygène après une saison ratée. 

Par Oussama Zidouhia
A
A

Tags /


à lire aussi /

Marocains du monde Lions de l'Atlas
Marocains du monde Lions de l'Atlas

Ayoub El Kaabi pour renforcer l’attaque du Wydad?

Marocains du monde Lions de l'Atlas
Marocains du monde Lions de l'Atlas

Yassine Bounou priorité de l'Espanyol de Barcelone

Marocains du monde Lions de l'Atlas
Marocains du monde Lions de l'Atlas

Aït Bennasser dans le viseur de Bordeaux


Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Retrouvez-nous

Chroniques

Khawa Khawa

Les femmes aux fourneaux, les cons à la radio

Et merde!

Par ici la baballe: on ne s’en foot plus!

C’est nous ou c’est le foot qui nous rend comme ça?

Egorgés, dites-vous?

Au nom du maire

Violence aveugle

Kiosque

Quand la Botola a mal à ses "samsaras"

Vrai homonyme, fausse recrue

Le duo Ahmad-Lekjaa reprend le dessus

La CAN rapporte gros à la CAF

Un duel algéro-sénégalais indécis

Renard laisse des questions sans réponse

WAC et Raja s’arrachent les mêmes joueurs

Casablanca n'aura pas son grand stade

Coulisses du divorce FRMF-Renard

Ahmad Ahmad passe outre le TAS