Filinfo

Marocains du monde

Le Barça recale Medhi Benatia

© Copyright : DR
Medhi Benatia veut quitter la Juventus dès cet hiver. Les courtisans se sont activés, mais le FC Barcelone vient juste de rayer le nom de l'international marocain de sa liste.
A
A

Medhi Benatia ira peut-être à Manchester United ou au Milan AC, mais pas au FC Barcelone. Le club catalan ne considère pas le capitaine des Lions de l'Atlas comme un option pour débarquer lors des prochains mercatos.

Lire aussi: Une autre destination de luxe pour Benatia

Mundo Deportivo qui a annoncé que le Barça suivait de près le défenseur de la Juventus, vient de démentir l'information ce matin, en affirmant que Benatia ne fait pas partie des plans des Blaugranas. Ni cet hiver ni l'été prochain.

De retour en sélection à l'occasion du match Maroc-Cameroun, le Lion de l'Atlas doit ronger son frein en club. Massimiliano Allegri lui préfère la paire Bonucci-Chiellini. Mais l'ex-joueur du Bayern et de l'AS Rome jouit d'une certaine cote en Europe qui devrait lui permettre de rebondir rapidement.

 

 

 

Par Nassim Elkerf
A
A

Tags /


à lire aussi /

Marocains du monde Mercato
Marocains du monde Mercato

Liverpool fonce sur Ziyech

Marocains du monde Ligue des champions
Marocains du monde Ligue des champions

Qui est le meilleur marocain d'Europe?

Marocains du monde Serie A
Marocains du monde Serie A

Medhi Benatia l’a échappé belle


Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Retrouvez-nous

Chroniques

L'enfer du décor. Talib et le DHJ: ces dirigeants ingrats!

Un Français Ballon d'Or, et puis quoi encore?

Kiosque

Le plan B de Naciri pour imposer Benzarti

Qui succédera au Raja de Casablanca?

HUSA-Raja, le choc du week-end

Neymar remonté contre la presse

La presse camerounaise sereine

Un week-end avec plusieurs finales

Naciri-Girard, place au duel juridique

Le Maroc n'a jamais battu le Cameroun

Dembélé, un mauvais locataire

Les coachs continuent à défiler au WAC