Formulaire de recherche

Dopage: le cycliste Christopher Froome justifie son contrôle positif par un asthme

Chris Froome

© Copyright : DR

Posté le 13/12/2017 à 20h40 par Fayçal Ismaili

Kiosque360. Christopher Froome a été contrôlé positif lors du dernier tour d’Espagne. Le cycliste britannique explique qu’il est atteint d’asthme.

C’est l’info sportive du jour. Un nouveau scandale vient entacher un peu plus la réputation du cyclisme mondial. Christopher Froome a été contrôlé positif au bronchodilatateur «Salbutamol» lors du Tour d'Espagne 2017. Cette révélation fait la Une de toute la presse sportive ce mercredi 13 décembre et le coureur s’est vu obligé de répondre.

Le site d’informations Eurosport a repris le communiqué diffusé par Christopher Froome. Son équipe, Sky, et lui-même se disent désireux «d’établir clairement les faits pour tout le monde». «Chris souffre d’asthme depuis son enfance et utilise un inhalateur pour prendre un traitement normal, le Salbutamol. Ce dernier est autorisé par le règlement de l’Agence mondiale antidopage», rappelle Sky dans son communiqué.

Le site rappelle tout de même que l’usage du produit, principe actif de la Ventoline, est en effet autorisé, à condition d’être inhalé à doses modérées. Sa concentration dans les urines ne doit pas dépasser 1000 nanogrammes par millilitre. Or, celle établie lors du contrôle suspect de Froome s’élève à 2000 nanogrammes.

Cette anormalité pourrait s’expliquer, selon Sky, par «les crises d’asthme aiguës» auxquelles le cycliste était confronté durant la vuelta. «Froome aurait déclaré l’usage du médicament lors des contrôles effectués après chaque étape», poursuit le journaliste d'Eurosport.

Christopher Froome a pu s’expliquer lui aussi sur le communiqué diffusé ce matin. «Il est de notoriété publique que je souffre d’asthme, et je connais exactement les règles. J’utilise un inhalateur pour soigner mes symptômes, toujours dans les limites permises», explique le Britannique. Avant d’ajouter qu’il suivait «les conseils du médecin en augmentant la dose de Sabultamol».

Posté le 13/12/2017 à 20h40 Par Fayçal Ismaili