Filinfo

Autres

"Hrig" sportif: trois joueurs de l’équipe nationale de volley-ball s'éclipsent en Italie

© Copyright : DR
Kiosque360. Alors qu’ils devaient prendre part au championnat du monde de volley-ball U21 qui se tient en Italie du 23 septembre au 3 octobre, trois joueurs de l’équipe nationale ont fait faux bond à la délégation marocaine au moment où ils ont atterri à l’aéroport de Milan. Ils sont toujours recherchés par les autorités italiennes.
A
A

Une nouvelle affaire de «hrig» sportif vient ternir l’image du sport national. Trois joueurs de l’équipe nationale de volley-ball des moins de vingt-et-un ans ont pris la fuite après leur atterrissage à l’aéroport de Milan, et juste avant de prendre un second vol vers la Sardaigne, qui accueille les matches de l’équipe nationale aux Championnats du monde U21 qui se déroulent en Italie du 23 septembre au 3 octobre, rapporte le quotidien Al Akhbar du weekend des 25 et 26 septembre.

Dans un communiqué, relayé par nos confrères arabophones, la Fédération royale marocaine de volley-ball (FRMVB) a apporté des précisions concernant cette affaire. Elle affirme que les trois joueurs ont quitté le groupe après avoir prétexté vouloir récupérer leurs bagages et pris le soin de récupérer aussi leurs passeports. Après avoir constaté leur départ, la FRMVB a aussitôt informé l’ambassade du Maroc à Rome. Les parents des joueurs fugitifs ont également été contactés pour leur indiquer que les autorités italiennes étaient à la recherche des jeunes joueurs.

Amputée de trois de ses joueurs, l’équipe nationale n’a affronté l’Argentine lors de son premier match de poule qu’avec un groupe de neuf joueurs (contre 12 pour l’Argentine). C’est donc logiquement que les Marocains se sont inclinés par trois sets à zéro (25-13, 25-16, 25-23). Outre l’Argentine, qui est la deuxième meilleure équipe d’Amérique du sud, le groupe du Maroc comprend la Belgique (troisième du dernier championnat d’Europe) et l’Iran (Champion du monde en titre et champion d’Asie).

Par Ismail El Fassi
A
A

Tags /


à lire aussi /


Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération


Chargement...

Chargement...

Retrouvez-nous