Formulaire de recherche

Boudrika appelle à une réunion pour sauver le Raja

Boudrika II 6-09-2017

© Copyright : DR

Posté le 18/09/2017 à 20h16 par Fayçal Ismaili

Kiosque360. L’ex-président du Raja appelle à organiser, ce mercredi 20 septembre, une réunion où sont conviés les adhérents, les «sages» du club ainsi que les présidents des associations de supporters. Objectif : trouver une solution «juste» pour sortir le club de l’état de crise dans lequel il se trouve.

Mohamed Boudrika est de retour ! L’ancien président du Raja de Casablanca nourrit l’ambition de régler la crise que vit le club depuis plusieurs mois déjà. Boudrika a ainsi appelé à l’organisation, ce mercredi 20 septembre, d’une réunion où seront conviés les adhérents, les «sages» du club ainsi que les présidents des associations de supporters.

Boudrika souhaite, grâce à cette réunion, mettre fin au triste spectacle qui a ponctué la rencontre de ce samedi entre le Raja et l’AS FAR, et lors de laquelle l’actuel président Saïd Hasbane a été copieusement sifflé par une partie du public rajaoui, rapporte le quotidien Al Akhbar dans son édition du mardi 19 septembre.

Entre autres objectifs de cette réunion : trouver une solution «juste» pour sortir le club de l’état de «crise cardiaque» dans lequel il se trouve, rapporte le journal arabophone. Mais l’autre objectif, sans-doute inavoué, est la volonté de Boudrika de reprendre les rênes du club qu’il a dirigé avant le mandat de Saïd Hasbane. Il est probable que Boudrika annonce, lors de cette réunion, son programme pour la présidence du club devant toutes les composantes du Raja lors de cette réunion, précise Al Akhbar.

Toujours selon les indiscrétions de nos confrères arabophones, Mohamed Boudrika a pour intention de convier à cette réunion l’actuel président du Raja Saïd Hasbane, afin de donner à cette réunion une marque de transparence, croit savoir Al Akhbar. Seulement, Saïd Hasbane prévoit lui aussi une réunion avec les adhérents du club pour défendre ses positions. La triste télénovela rajaouie se poursuit.

Posté le 18/09/2017 à 20h16 Par Fayçal Ismaili