Filinfo

Foot

Foot Business. Qui veut gagner des (centaines de) millions?

© Copyright : DR
Lionel Messi franchit le mur du 100 ! Cent millions d’euros c’est désormais le salaire annuel du génie argentin au FC Barcelone. La preuve si besoin était que le football est entré dans une nouvelle galaxie, complètement folle !
A
A

Football Leaks a encore frappé ! Cette fois c'est le pure player français Mediapart qui révèle le nouveau salaire de Lionel Messi. Invraisemblable, Stratosphérique, Astronomique, tous les superlatifs sont utilisés pour définir les émoluments du quintuple ballon d’or qui s’élèvent à cent quatre millions d’euros annuels hors primes, l'équivalent de 1 147 522 896 dirhams.

Selon des documents confidentiels obtenus par Der Spiegel, magna de la presse allemande, le club catalan a formulé à son joueur une offre de 400 millions d’euros sur 4 ans, l’été dernier. Mais la « Pulga » et son père, qui est aussi son agent, n’ont paraphé le contrat que fin 2017, ce qui laisse penser que des « ajustements » substantiels ont été apportés pour ajuster la facture.

Et ce n’est pas fini, l’Argentin a reçu un bonus de 63,5 millions d’euros à la signature et touchera un petit extra de 70 millions d’euros en cas de « fidélité » à son club formateur, à l’échéance de son bail en 2021.

Mais alors que va penser son alter ego Cristiano Ronaldo ? lui aussi est quintuple ballon d’or et vient de remporter 2 ligues des champions avec le Real Madrid. Rémunéré à hauteur de « seulement » 32 millions d’euros annuels, difficile d’imaginer CR7 se « contenter » de son traitement actuel dans la capitale Espagnole, maintenant qu'il sait ce que touche Messi.

Neymar donne le nouveau tempo

Été 2016 Paul pogba retourne en Angleterre. Manchester United verse alors 105 millions d’euros au total pour le retour de l’enfant prodige en provenance de la Juventus Turin. Un premier séisme. Été 2017 c’est au tour du Brésilien Neymar et de son nouveau club le Paris Saint-Germain de défrayer la chronique. Le club possédé par QSI (Qatar sport Investment) paye la clause libératoire de l’attaquant barcelonais : 220 millions d’euros. Du jamais vu !

Quelques semaines plus tard, Paris recrute un des plus grands espoirs du football mondial, pas encore 19 ans, le monégasque Kylian Mbappé pour 180 millions d'euros, un tarif inimaginable pour un si jeune joueur, aussi talentueux soit il… En l'espace de quelques jours, le PSG aura donc déboursé 400 millions d’euros pour engager 2 joueurs. De quoi mettre la puce à l’oreille du Real Madrid et de son président Florentino Pérez qui annoncent que la nouvelle clause libératoire de l’international Espagnol Isco, est désormais fixée à un milliard d’euros. Nous y sommes !

Les entraîneurs profitent eux aussi de l’extravagance financière du sport roi et de ses enjeux colossaux. José Mourinho, le "Special One" émarge à 16 millions d’euros annuels du côté d’Old Trafford,  quand son homologue et voisin chez les Citizen, Pep Guardiola, décroche la timbale avec 18 millions d'euros par an. Avec des sommes pareilles on est loin du combo survêt-bonnet à la Guy Roux...

Toujours plus ?

La bataille entre Manchester City et United pour attirer les meilleurs techniciens et conquérir le royaume d’Angleterre illustre bien la folie du foot, et de ceux qui le diffusent. La Premier League a vendu ses droits 2016-2019 pour un montant proche des 7 milliards d’euros. Vous avez bien lu ! Et le championnat le plus spectaculaire de la planète s’apprête à relancer une consultation prochainement pour couvrir la période 2019-2022. Différents analystes font état de l’intérêt prononcé et nouveau des FAANG (Facebook, Apple, Amazon, Netflix et Google) pour rafler la mise. De quoi envisager une concurrence féroce avec les actuels diffuseurs TV. La vente pourrait atteindre 10 milliards ! 

D'ici là, muni de son nouveau contrat, Lionel Messi peut envisager de multiples acquisitions ou investissements comme, par exemple, la construction d’un hôtel 5 étoiles sur la lune ou sur mars. Le foot business c'est de la science-fiction.

Par Le360sport
A
A

Tags /


à lire aussi /

Foot Russie 2018
Foot Russie 2018

Image du jour: les larmes de Neymar après Brésil-Costa Rica

Foot Russie 2018
Foot Russie 2018

Cristiano Ronaldo: "les Marocains nous ont surpris"

Foot Russie 2018
Foot Russie 2018

CR7 encore et toujours superstar


Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Retrouvez-nous

Chroniques

Non, l’Arabie Saoudite n’est pas un pays ami ni frère

Ceci n’est pas un reportage

Félonie saoudienne

P’tit-pont: Souvenirs, souvenirs...

Corner. Task Force, tu ne tueras point!

Ce n’était pourtant qu’un match de foot

P’tit-pont. Mondial: le bonheur des quarts

Maroc 2026: le spot de la honte!

Hors jeu. Foot, c’est la guerre!

Soyons réalistes, demandons un miracle!

Kiosque

Mondial maroco-algérien? El Khalfi évasif

L'autocritique et la confiance de Dirar

Le FC Bâle intéressé par Ahaddad

La barbichette porte-bonheur de CR7

Le Maroc a gagné une équipe d’avenir

Les lions ont stressé le président portugais

Ça se gate entre Benatia et Hadji

Lions de l'Atlas: autopsie d'une élimination

Mondial 2030: Le Maroc en solo?

120 millions de dirhams pour le Mondial russe