Formulaire de recherche

Le Maroc bien placé pour organiser le CHAN 2018

Stades Maroc CHAN

© Copyright : DR

Posté le 12/10/2017 à 21h32 par Fayçal Ismaili

Kiosque360. Après l’inspection des infrastructures sportives des pays candidats à l’organisation du CHAN 2018, la CAF va rendre son verdict le samedi 14 octobre. Le Maroc est dans le haut du panier pour décrocher la compétition.

Une commission d’inspection de la CAF a commencé sa tournée dans les trois pays qui se sont portés candidats à l’organisation du CHAN 2018, informe le quotidien Al Massae dans son édition du 13 octobre. Ladite commission a effectué une visite en Guinée équatoriale où elle a inspecté les stades et les infrastructures nécessaires pour organiser la compétition. Par la suite la commission de la CAF s’est déplacée en Éthiopie avant de finir sa tournée au Maroc.

La CAF a programmé l’inspection des infrastructures du royaume à la fin dans le but de respecter l’égalité des chances entre les trois pays candidats et devra désigner le pays organisateur du CHAN 2018 le samedi prochain. La FRMF a désigné les stades de Casablanca, Marrakech, Agadir et Tanger pour accueillir les matchs des 15 sélections africaines qualifiées à l’édition 2018 et qui se déroulera du 12 janvier au 4 février prochain.

Selon Al Massae, le stade de Fès a été désigné comme une enceinte de réserve, alors que le complexe Moulay Abdellah de Rabat a été écarté du dossier de candidature du Maroc en raison de la détérioration de sa pelouse.

Bonne nouvelle pour les Pharaons au cas où le Maroc décroche l’organisation du CHAN, puisque l’Égypte pourra y participer après s’être fait éliminer par le Maroc.

La RDC, double-championne d’Afrique en 2006 et 2016 sera absente de l’édition 2018, alors que les habitués seront tous de la partie. Il s’agit notamment de l’Angola, Burkina Faso, Cameroun, Congo-Brazzaville, Côte d’Ivoire, Guinée, Guinée équatoriale, Libye, Mauritanie, Maroc, Namibie, Nigeria, Ouganda, Soudan, et la Zambie.

Posté le 12/10/2017 à 21h32 Par Fayçal Ismaili