Formulaire de recherche

Le nouveau président de la CAF attendu au Maroc cette semaine

ahmad ahmad

Ahmad Ahmad, nouveau président de la CAF (2017).

Ahmad Ahmad, nouveau président de la CAF (2017).
© Copyright : DR

Posté le 19/03/2017 à 22h44 par Mohammed Ould Boah (Mise à jour le 20/03/2017 à 09h11)

Kiosque360. Le Malgache Ahmad Ahmad, nouveau président de la Confédération africaine de football et tombeur à la surprise générale du Camerounais Issa Hayatou, est attendu au Maroc dès la fin de cette semaine.

Le fraîchement élu nouveau président de la Confédération africaine de football, Ahmad Ahmad, s'active. Aussitôt élu, il a déjà commencé à entrer dans le vif du sujet.

Selon le quotidien Assabah, dans son édition de ce lundi 20 mars, le Malgache sera d’abord en début de cette semaine au Caire où se trouve le siège de la Confédération africaine de football. Il s’agit pour lui de prendre contact avec le personnel de l’instance africaine du football, avec lequel il aura à travailler durant tout son prochain mandat.

Il examinera également avec les autorités égyptiennes la suite à donner au dossier judiciaire que celles-ci ont enclenché contre Issa Hayatou pour «favoritisme dans l’attribution des droits de retransmission TV des matchs de la CAN». Il aura ainsi à faire le distinguo entre ce qui concerne Issa Hayatou, intuitu personae, et ce qui relève des responsabilités de la CAF, en vue de régler ce litige une bonne fois pour toutes. Auparavant il a fait un crochet dans son pays, où un accueil triompàhal et populaire lui a été reservé.

Selon Assabah, Ahmad Ahmad, qui a voyagé d’Addis-Abeba avec la délégation marocaine dans le même vol faisant escale à Dubaï, aux Emirats, se rendra au Maroc jeudi ou vendredi prochain, en reconnaissance des efforts fournis par le Royaume qui a ouvertement soutenu sa candidature. 

En plus de Gianni Infantino, président de la FIFA, Ahmad Ahmad, pourra aussi compter sur Fouzi Lekjaa, président de la FRMF et nouveau membre du Comité exécutif de la CAF, pour initier le changement tant attendu par le football africain.Un trio qui forme la nouvelle génération de managers du football et qui ont pour popint commun d'avoir mis fin à l'hégémonie des dinosaures de la trempe de Blatter, Hayatou et Raouraoua.

Posté le 19/03/2017 à 22h44 Par Mohammed Ould Boah