Filinfo

Foot

Le Qatar invite les Lions de l’Atlas dans le luxueux Aspire Zone de Doha

© Copyright : DR
Kiosque360. La Fédération qatarie de football vient d’adresser une invitation aux Lions de l’Atlas en vue de programmer leur stage de préparation pour le Mondial à l’Aspire zone Doha. La FRMF a soumis l’invitation à Hervé Renard, qui aura le dernier mot.
A
A

Qui ne connait pas l’«Aspire zone» de Doha, cette immense infrastructure high tech qui marie parfaitement centres sportifs et grand luxe? C’est là en tout cas que le Paris Saint-Germain, propriété des Qataris (QSI), passe chaque année, depuis maintenant quatre saisons, sa trêve hivernale, avec huit terrains de foot à sa disposition et un palace pour sa résidence. En plus de ses cliniques de remise en forme de sportifs, Aspire est connu pour disposer surtout d’un «Footbonaut», un espace limité où les footballeurs s’exercent avec un ballon, et avec l’aide de machines électroniques, à parfaire leur adresse en matière de tirs, passes, dribbles…

C’est dans cet écrin sportif, qui comprend aussi le plus grand stade à toit coulissant du Mondial 2022, que la Fédération qatarie de football, selon Al Ahdath Al Maghribia de ce 11 janvier,  vient d’inviter deux équipes arabes qualifiées pour le Mondial 2018, le Maroc et la Tunisie, à venir y passer leur stage de concentration durant la quinzaine FIFA de mars prochain.

La Fédération royale marocaine de football a soumis cette invitation qatarie à Nasser Larguet, Directeur technique national, en vue d’en débattre avec le sélectionneur national, Hervé Renard. Mais le quotidien estime que cette proposition risque de tomber à l’eau puisque le programme des Lions de l’Atlas pour la trêve FIFA a été déjà établi. Le 18 mars, une concentration est prévue à la Maâmoura à Rabat, avant de s’envoler le 21 mars pour Londres où les lions de l’Atlas affronteront la Serbie en amical, puis l’Ouzbékistan, au Complexe Mohammed V, quatre jours plus tard.

Une navette impossible à faire à partir de Doha, estime le quotidien, car la capitale qatarie est très éloignée du Maroc et de la Grande Bretagne, et sera donc source de fatigue pour les joueurs. Même si rien n’est encore décidé, la balle est toujours le camp d’Hervé Renard, qui peut aller à l’Aspire juste avant le Mondial, même si la Suisse a déjà été choisie pour cette étape.

Par Mohammed Ould Boah
A
A

Tags /


à lire aussi /

Foot CAN 2019
Foot CAN 2019

Munir ou Bounou, que va faire Renard?

Foot Lions de l'Atlas
Foot Lions de l'Atlas

Hakimi n’a rien à envier à Ronaldo

Foot Lions de l'Atlas
Foot Lions de l'Atlas

Les Lions de l’Atlas reprennent du service


Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Retrouvez-nous

Chroniques

L'enfer du décor. Talib et le DHJ: ces dirigeants ingrats!

Un Français Ballon d'Or, et puis quoi encore?

Kiosque

Les coachs continuent à défiler au WAC

Sale temps pour les entraîneurs en Botola

Azaro risque gros en Egypte

Une femme de TV à la tête du foot anglais

Idrissi est Lion, reste l’aval de la FIFA

Un rythme effréné attend les clubs marocains

Les Ultras anti-Fakhir s'expliquent

Le Qatar associerait l’Iran au Mondial 2022

Où va l'argent du football?

La menace de trop contre Fakhir