Filinfo

Foot

L’idée folle mais drôle du sélectionneur sud-coréen

Shin Tae-yong, le sélectionneur de la Corée du Sud © Copyright : DR
Des espions suédois ont suivi de très près les entraînements des sud-coréens. Pour cela, le sélectionneur de la Corée du Sud a tenté de les perturber en mélangeant les numéros de ses joueurs. Avec une drôle d'explication
A
A
La Corée du Sud joue son premier match du Mondial aujourd’hui, face à la Suède.

Le sélectionneur de la Corée du Sud, Shin Tae-yong, a eu une idée de génie pour perturber ses adversaires.  Il a décidé de donner de faux numéro à ses joueurs pour que les espions suédois ne puissent pas les différencier à l’entraînement.

"Nous avons utilisé cette tactique parce que je sais que pour les européens, il est difficile de distinguer les Asiatiques", a expliqué le technicien en conférence de presse, hier. Excellent!

Par Mehdi Damou, journaliste stagiaire
A
A

Tags /


à lire aussi /

Foot Russie 2018
Foot Russie 2018

Mondial 2018: quelles leçons pour l’Afrique?

Foot bleus
Foot bleus

La mise en garde de Deschamps à Mbappé

Foot Russie 2018
Foot Russie 2018

Mais où es-tu passé, Hervé Renard?


Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Retrouvez-nous

Chroniques

Les races n’existent pas

Cette France que nous aimons tant… haïr

Foot: l’esprit d’équipe

Et si on organisait notre propre Mondial?

les Lions encore arnaqués

La plus belle des défaites

Non, l’Arabie Saoudite n’est pas un pays ami ni frère

Ceci n’est pas un reportage

Félonie saoudienne

P’tit-pont: Souvenirs, souvenirs...

Kiosque

La CAF fait le bilan de l’Afrique au Mondial

Joueurs africains: le niet de Lekjaâ

L’AG de la FRMF menacée de report

Les "petits défauts" de Kylian Mbappé

Le Raja retrouve ses sensations africaines

Macron confisque le sacre des Bleus

Le WAC déjà qualifié pour 2019?

El Haddad tiraillé entre Turquie et Golfe

Un trou béant dans le gazon

Azaro exige un gros salaire à Al Ahly