Filinfo

Foot

Pour ses propos racistes, le capo de Vérone interdit de stade jusqu’en 2030

© Copyright : DR
Le Hellas Verone a banni jusqu’en 2030 Luca Castellini, chef des ultras du club, après ses propos racistes sur Mario Balotelli.
A
A

Le Hellas Vérone vient d’annoncer la suspension de Luca Castellini, le chef des ultras également affilié au groupe politique d'extrême droite Forza Nuova. Il ne pourra plus remettre les pieds au stade pour les 11 prochaines années, soit jusqu'au 30 juin 2030.

Hier, dans un entretien avec une radio italienne, le capo du Hellas Vérone avait tenté de justifié les cris de singes à l’encontre du joueur de Brescia: "Balotelli ? Il est italien car il a la nationalité italienne, mais il ne pourra jamais être totalement italien (...). Nous aussi nous avons un "négro" dans l’équipe. Il a marqué hier et tout Vérone a applaudi (...) Nous avons une culture identitaire d’un certain type."

Des propos extrêmement choquants qui font suite à un nouvel épisode nauséabond dans le football italien.

Lire aussi: Le chef des ultras de Vérone attaque Balotelli

Le club de Sofyan Amrabat a justifié sa décision en évoquant "des considérations et expressions gravement contraires aux principes éthiques et aux valeurs (du) club".

Lire aussi: Victime de racisme, Balotelli pète les plombs en plein match

Par Oussama Zidouhia
A
A

Tags /


à lire aussi /


Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Retrouvez-nous