Filinfo

Foot

Raja exclu de la C1? Le vrai du faux

© Copyright : DR
Le Raja de Casablanca a-t-il bafoué le règlement de la CAF, samedi dernier, en affichant ses partenaires sur les panneaux du complexe Mohammed V? À en croire un membre du bureau dirigeant, c’est la CAF qui l’a autorisé. Détails.
A
A

Lors de la rencontre Raja-Espérance, disputée samedi dernier dans le cadre de la première journée de la phase de poules de la Ligue des Champions, des affiches de certains partenaires du club casablancais étaient présentes sur les panneaux publicitaires du complexe Mohammed V. Une procédure qui va à l’encontre du règlement marketing et média de la Confédération africaine de football (CAF).

“Tous les droits commerciaux (y compris, les droits d’exploitations, de la télévision, de la retransmission et les droits médias et marketing) en relation avec la Ligue des Champions de la CAF appartiennent exclusivement à la CAF sur une base mondiale et feront l’objet de contrats séparés et librement négociés entre la CAF et des agences spécialisées comme prévu dans les règlements de Marketing et Média de la CAF”, stipule le chapitre XX du règlement de la Ligue des Champions de la CAF.

À lire aussi: Le Raja risque l’exclusion de la Ligue des Champions

En cas de non-respect des obligations de l’instance panafricaine, “l’équipe concernée sera exclue de la compétition et sera suspendue pour la prochaine édition, nonobstant tout autre sanction susceptible d’être imposée à la fédération à laquelle appartient l’équipe concernée”, ajoute le même règlement.

Seulement, et à en croire une source au sein du comité dirigeant du Raja, c’est la Confédération africaine de football qui aurait négocié le passage desdites marques durant la rencontre Raja-Espérance.

Tout est bien qui finit bien.

Par Mohamed Yassir
A
A

Tags /


à lire aussi /

Foot Ligue des champions CAF
Foot Ligue des champions CAF

Les arbitres de Raja-JSK connus

Foot Ligue des champions CAF
Foot Ligue des champions CAF

Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Retrouvez-nous