Filinfo

Foot

Une star du PSG débarque à Casa

© Copyright : DR
Vous ne connaissez peut-être pas Eric-Maxim Choupo-Moting, mais il pourrait bien être le cauchemar des Marocains vendredi soir. Voici 6 choses à savoir sur cet attaquant camerounais qui évolue au Paris Saint-Germain.
A
A

Silhouette élancée, regard vif, Eric-Maxim Choupo-Moting est le capitaine et l’arme fatale du Cameroun. Le joueur pourrait être une grande menace pour les Lions de l’Atlas qui affrontent les Lions indomptables, vendredi à 20 heures au complexe Mohammed V de Casablanca.

Voici 6 choses à savoir sur l’indomptable attaquant:

Formé à l’allemande
Eric-Maxim Choupo-Moting est né en Allemagne d’un père camerounais, ancien joueur de basket, et d’une mère allemande. Il fréquente de nombreux clubs locaux avant d’intégrer le centre de formation de Hambourg à 15 ans. Il y signe son tout premier contrat professionnel puis il est prêté à Nuremberg avant de signer à Mayence, puis Schalke 04, Stoke City en Premier League et enfin au PSG.

La surprise PSG
Le Paris Saint-Germain a suscité la stupeur et les interrogations de tous les observateurs en engageant Choupo-Moting l’été dernier. Le joueur doit assurer le rôle de doublure d’Edinson Cavani. Bilan? En 7 apparitions sous le maillot parisien (le PSG ayant joué 18 matchs cette saison), il a marqué 1 but. Le Camerounais joue un rôle ingrat au sein de l'armada parisienne et doit son arrivée dans la capitale française à ses excellents rapports avec l'entraîneur Thomas Tuchel, avec qui il a travaillé en Allemagne (Mayence).

Tout sauf un goleador
À 29 ans, Choupo-Moting a une réputation de buteur peu prolifique. Son meilleur bilan sur une saison date de 2013-2014. Il avait alors inscrit 11 buts avec Mayence. Le Lion est tout de même polyvalent, capable de jouer sur le côté gauche ou au poste de neuf et demi.

Pas champion d’Afrique
En 2010, le grand attaquant (1,91 m) choisit le Cameroun de Paul Le Guen alors qu’il aurait pu jouer pour l’Allemagne. Avec les Lions indomptables, il entretient des rapports spéciaux. En 2017, il a fait l’impasse sur la CAN gabonaise, car il souhaitait alors se concentrer sur sa carrière en club. Il n’est donc pas sacré champion d’Afrique avec la génération Aboubakar.

Victime d’une terrible agression
C’était en septembre 2014. Au soir d’une belle victoire contre la Côte d’Ivoire (4-1). Choupo-Moting, qui souhaite quitter son hôtel, est séquestré dans sa voiture par des voyous qui lui demandent de l’argent. C’est finalement son père qui règle la situation en donnant des billets au leader du gang de malfaiteurs. La presse internationale avait alors largement commenté cet incident.

Capitaine de Seedorf
De retour en sélection pour les éliminatoires de la CAN 2019, il a été bien accueilli par le sélectionneur Clarence Seedorf. Le 11 octobre, le joueur a même été désigné capitaine de la sélection camerounaise et le lendemain, il assumait ses responsabilités. Marquant le but de la victoire face au Malawi.

 

Par Oumeïma Er-rafay
A
A

Tags /


à lire aussi /

Foot CAN 2019
Foot CAN 2019

Comment le Maroc va s'octroyer la CAN

Foot CAN 2019
Foot CAN 2019

Pas de CAN au Congo-Brazzaville?

Foot CAN 2019
Foot CAN 2019

Que rapporterait au Maroc, l'organisation de la CAN?


Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Retrouvez-nous

Chroniques

Maghreb United ou FC Europe?

Kiosque

CAN 2019 ou l’étrange silence du Maroc

Le Raja peut-il se passer de Garrido?

Sans Fakhir, l’AS FAR défie le WAC

Fellaini jaloux des cheveux de Guendouzi?

La FRMF enquête avec Kaddioui

Le WAC gagne sans Girard

Le Raja veut que le FUS lui cède ses recettes

Le Real voit jeune pour l'été prochain

Un joueur de l’AS FAR se fait la belle

Affluence record attendue pour FUS-Raja