Filinfo

Foot

Vita Club-Raja, reporté ou annulé?

© Copyright : DR
Le Raja jouera-t-il vraiment son match contre l’AS Vita Club comme prévu? Le club marocain, qui craint la maladie d’Ebola, a fait part de ses inquiétudes à la CAF. Mais c'est l'OMS qui va trancher. Explications.
A
A

Le match AS Vita Club-Raja demeure menacé de délocalisation selon le média mediacongo.net. Le Raja aurait fait part de ses inquiétudes à la CAF.

La confédération africaine attendrait désormais un rapport de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) pour pouvoir trancher. Ledit rapport apportera des informations sur l’évolution de la maladie.

Le match est pour l’instant, programmé le dimanche 19 août, au stade des Martyrs. Il compte de la 5e journée de la phase de poules de la Coupe de la CAF.

Selon le ministère congolais de la Santé, la 10e épidémie d’Ebola a déjà fait 37 morts. Elle a été déclenchée à Mangina, dans la partie est de la RDC. 52 autres cas sont signalés dans cette région où les équipes sanitaires s’activent afin de l’éradiquer.

Par Oumeïma Er-rafay
A
A

Tags /


à lire aussi /

Foot Coupe de la CAF
Foot Coupe de la CAF

Tanger peut créer une surprise à Alexandrie

Foot programme
Foot programme

Les affiches à ne pas manquer ce week-end

Foot Mercato
Foot Mercato

Qui a fait quoi pendant le mercato?


Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Retrouvez-nous

Chroniques

Maghreb United ou FC Europe?

Kiosque

Voici les conditions du retour des tifos dans les stades

Tanger va-t-il éliminer le Zamalek?

Les réserves d’Infantino sur le Mondial 2030

Cristiano Ronaldo ou «Monsieur Finales»

Le mercato non prolongé cette année

La Coupe du monde des clubs au Maroc?

L’OCS ne paiera pour ses hooligans

Gerard Piqué, le futur président du Barça

La ville ocre, capitale du football mondial

Les arbitres marocains à l'heure de la high tech